Guérison Quantique, à distance, thérapies, massage, massage à domicile, massage ayurvédique, .

Adamus st Germain: permettre l'illumination

       Série Révélations (ou Découverte) : Shoud 2 – Adamus Saint-Germain canalisé par Geoffrey         Hoppe – présenté au Crimson circle -  05 octobre 2013  www.crimsoncircle.com

 

Je suis ce que Je suis, Adamus du domaine souverain et libre.

Prenez une bonne respiration, je sens brûler un feu de bois. Hm. Cela Ramène tant de souvenirs, ouvre les sens. Ah! Ces belles choses autour de l’être humain, et une fois qu'elles sont là, vous n'allez jamais vraiment oublier. Pas du tout.

Un petit auditoire différent ici aujourd'hui. Un petit auditoire différent. (En l’absence d'audience en direct en raison des problèmes d'inondation récents, les chaises ont été remplies avec des animaux en peluche.) Comme l'a dit Linda, la destruction récente, les événements récents ont empêché à beaucoup d’êtres de venir ici, mais ils sont vraiment présents, vraiment. Oh, tous les habitués, ils sont toujours là. Oui, c'est peut-être ce qui ressemble à un animal en peluche assis à leur place, mais ça ne l'est pas vraiment. Ce sont les Shaumbra réguliers.

Comme j'ai entendu Dave dire: «C'est Edith.» (Il a ramassé un animal) Mais non. Non! Non, la chaise d’Edith est évidemment juste ici! (Rires) Évidemment.

Prenons donc une bonne respiration profonde, la salle n’est vraiment pas vide. La salle est remplie - remplie d'énergie Shaumbra, de Shaumbra tout autour du monde. Ravi de vous avoir ici.

Prenons une bonne respiration profonde et rassemblons tout le monde dans ce bel espace sécuritaire. Une Bonne respiration.

Que vous soyez à l'écoute sur Internet, que quelques-uns d'entre vous soient ici, que vous écoutiez plus tard, prenez une bonne respiration. Nous sommes ici tous ensembles.

Eveil et Illumination

Linda, je vais avoir besoin de vous au tableau aujourd'hui.

Linda: Oui, monsieur.

Adamus: Nous allons commencer avec cela - et vous pouvez écrire sur le tableau, souligner, mettre un point d'exclamation: Vous choisissez l'éveil, mais vous permettez l'illumination!  Hum. Ouais. Allez-y. LINDA: "Vous choisissez l’éveil?"

ADAMUS: Non, vous choisissez l'éveil. Je suis déjà éveillé. (Quelques gloussements) Vous choisissez l'éveil. Vous choisissez l’éveil - qu'est-ce que cela signifie? Qu'est-ce que ça veut dire - "Vous choisissez l’éveil et vous permettez l'illumination?"

Eh bien, en un sens, que vous avez choisi votre éveil, que vous en soyez très conscient ou pas. Mais vous l'avez choisi après des vies à étudier la religion, la spiritualité. Vous l’avez choisi lorsque vous disiez que vous étiez fatigués d'être ici, que vous ne pouviez plus le supporter, plus donner, vraiment. C'est comme ça que vous l'avez choisi. Vous l’avez choisi par cette expression de vie, la vôtre. Vous l'avez choisi en voulant plus, en désirant plus.

Maintenant, le fait est que vous êtes peut-être allé à une classe là où que quelqu'un vous y a traînés, ou vous pourriez avoir lu mon livre, ou un autre livre et pensé que c'était le moment de l'éveil. Mais non, cela a commencé il y a longtemps, longtemps avant cela.

Ensuite, vous avez commencé à passer par ce processus d'éveil, et il y a eu beaucoup, beaucoup d'occasions le long du chemin pour que vous disiez: «Non, ce n'est pas pour moi. Je veux arrêter ici "- jusqu'à un certain point. Jusqu'à un point de non retour. (Linda se tourne vers un nouveau morceau de papier) Des problèmes avec l'écriture aujourd'hui?

LINDA: Oui. No.

 ADAMUS: Alors, vous pourriez dire que vous avez eu la possibilité de ne pas continuer à passer par votre éveil. Vous auriez pu rester dans une zone superficielle de celle-ci, mais vous avez continué. Vous avez fait des choix en cours de route. Il y a quelque chose - une force motrice en vous - qui a dit: «Non, je ne veux plus. Non, je veux sortir de cette illusion », vous avez dit -« illusion » ce pas tout à fait le mot juste, et nous allons en parler -« Je veux sortir de cet état d'être, "parce que vous savez- vous le savez- il y a tellement plus, tellement beaucoup plus, là.

Donc, vous avez fait une série de choix, si vous avez compris que... (il regarde l'écriture de Linda) "Vous choisissez l’éveil, vous permettez l'illumination." Parfait. Parfait.

Donc il y a eu une série d'étapes le long du chemin, et beaucoup, mes chers amis, beaucoup ont choisi de ne pas continuer d’aller de l’avant. Beaucoup ont arrêté le long du chemin. Oui, tôt ou tard, ils entreront dans leur plein éveil, tôt ou tard, ils vont permettre leur illumination, mais ils ont choisi de s'arrêter en chemin.

Pourquoi? Eh bien, c'est un processus intense. Comme vous le savez, il vous retourne à l'intérieur et à l'envers. Il va changer la vie comme vous le savez. L’Eveil a une façon d'aller à l'intérieur et de vous montrer tout ce qui est déséquilibré en vous, ce qui est intéressant, parce que vivre dans un état limité de la réalité - et encore une fois, je vais parler de la différence entre illusion et réalité - mais vivre à l'intérieur un état limité de réalité va provoquer un déséquilibre.

(À Linda) Ce sera la suivante. Vous allez être très occupée aujourd'hui.

LINDA: Oh! J’en suis heureuse.

ADAMUS: Voulez-vous un assistant?

LINDA: Non

ADAMUS: Oh. Vivre dans un état limité de la réalité va provoquer un déséquilibre.

Donc ce déséquilibre devient une force motrice, parce que vous vous dites: «Je ne veux plus de ce niveau de déséquilibre." Comme vous passez par l'éveil ...

LINDA: Vivre dans une réalité limitée ...

ADAMUS: Vivre dans une réalité limitée ... (elle écrit) Bon.

LINDA: Oui.

ADAMUS: ... va provoquer un déséquilibre.

LINDA: Oh.

ADAMUS: Où en étais-je?

LINDA: Vivre dans une réalité limitée va provoquer un déséquilibre.

ADAMUS: Oui, va provoquer un déséquilibre.

Donc, votre éveil va littéralement aller dans chaque partie déséquilibrée et vous l'exposer et vous la jeter au visage. Et, encore une fois, vous n'êtes pas conscients d’avoir fait le choix de tout ce qu'on vous jette dessus - comme une question, souvent vous essayez de recourir à cela - mais c'est un type de processus de compensation. C'est son propre type de catastrophe naturelle, mais c'est, en quelque sorte, une catastrophe de l'âme. Et quand je dis cela, je ne le dis pas pour sourire, mais je peux sourire parce que je sais que vous allez venir à travers cela. Je sais que si vous écoutez en ce moment et si vous êtes ici, si vous êtes à l'écoute de ceci, vous allez venir à travers cela.

Maintenant, en fait ce qui fait mal, ce qui est douloureux ou difficile, c'est quand vous essayez de résister à l'éveil même que vous avez choisi, parce que l'éveil expose le déséquilibre. Qu'il s'agisse d'un déséquilibre du masculin-féminin, clair ou foncé ou tout autre chose, il l’expose. Non, c'est très bien (à Linda).

Donc, il va retourner votre vie à l'envers, à l'envers, et je sais que beaucoup d'entre vous, vous l'êtes dit à vous-même parfois: «Je souhaite n'avoir jamais choisi cette prise de conscience." Mais vous arrivez à un certain point dans l'éveil - vous ne pouvez vraiment pas rebrousser chemin. Vous avez trop appris. Vous avez été trop exposé. Vous en savez trop maintenant. Vous arrivez à un point de non-retour.

C'est un point intéressant parce que c'est un moment où vous entrez vraiment dans une sorte d’abîme, dans le vide. Et avez-vous remarqué le caractère répétitif du vide dans l'ensemble de votre voyage? Mais vous allez dans ce vide, parce que vous savez que vous ne pouvez pas revenir en arrière, mais pourtant il y a une peur ou une incertitude de l'avenir. Vous voulez plus d'outils pour aller de l'avant. Vous voulez plus de conseils pour aller de l'avant. Et il arrive un moment dans l'éveil où il n'y a vraiment rien, ou pas beaucoup de toute façon. Pas beaucoup à l'extérieur, parce que là où vous allez, là seuls quelques anges y sont allé auparavant. En vérité, dans tout le cosmos, seuls quelques anges s’y sont déjà rendus.

Nous parlons du fait qu'il y a moins de 10.000 maîtres ascensionnés, et je ne vois pas de rush pour entrer dans le Club des Maîtres Ascensionnés. Beaucoup d'entre vous en sont encore à remplir des formulaires de demande. Mais il n'y a pas beaucoup d'êtres angéliques qui sont allés là où vous en êtes.

Alors quels conseils pourraient-ils donner? Quels conseils pourrait-on donner? Et en plus de cela, les maîtres ascensionnés n’entreprennent pas de donner beaucoup de conseils. Du soutien, de la compassion, de l’amour, des encouragements, des rires et quelques larmes à certains moments, mais ils comprennent que s'il y a trop de conseils, s'ils vous disent comment le faire, ce n'est plus votre expérience et cela rendrait effectivement l'illumination encore plus chaotique. Elle semblera être plus chaotique. Alors, là où vous allez seuls quelques anges sont passés. Ce serait une bonne idée d'écrire sur la carte aussi (à Linda). Je vous tiendrai très occupés. Là où vous allez, seuls quelques anges sont passés.

En d'autres termes, il y a beaucoup de conseils de nos jours. Votre Internet est une source, une source incroyable de conseils et d'informations, et - (regardant dans une caméra) bonjour à vous tous à l'écoute, oui - il fournit une source incroyable d'informations. Vous pouvez aller sur Internet ces jours-ci et vous accorder à une variété de différents individus ou groupes qui apportent de bons enseignements spirituels - jusqu'à un certain point. C'est bon jusqu'à un certain point.

il y a très peu d'êtres là, des extraterrestres ou des êtres angéliques même, qui comprennent vraiment où vous allez.

Maintenant, il y a beaucoup d'êtres angéliques qui sont là pour donner des conseils pour les humains dans leur, disons, cours de la vie quotidienne, en particulier sous la forme de camaraderie, de camaraderie, un peu d'amour, parce que beaucoup d'humains se sentent seuls. Il y a beaucoup d'anges qui ont, pourrait-on dire, reçu une formation sur la façon de le faire, comment travailler avec les humains, ou formation sur la façon de travailler avec les humains quand ils meurent. Chaque être humain quand il meurt a accès à des êtres angéliques. Pas seulement votre famille qui est passée avant vous ou vos chiens ou chats ou éléphants ou autre chose. Mais il y a des êtres angéliques qui sont vraiment là pour vous, car il est connu que le processus de mort et le processus de renaissance sont similaires. On connaît les difficultés et les défis de la vie en tant qu’être humain dans une réalité limitée. 

Mais très, très peu comprennent vraiment ce que c’est, là où vous allez maintenant,  en tant qu’être illuminé.

Permettre L’Illumination

Je dis que vous choisissez l’éveil et que vous permettez l'illumination. C'est très vrai, parce que vous arrivez à ce certain point, beaucoup d'entre vous ont vécu la nuit obscure de l'âme, allant dans le vide, à vous sentir ainsi dans le rien - rien autour de vous autre que vous-même - et à un certain moment, il vous suffit d’y entrer en le permettant. Vous vous rendez compte qu'il n'y a pas de trucs à ce sujet. Il n'y a pas de secret à cela. Il n'y a pas de plans ou plus de programmes. Il y a vous.

 Il y a vous, et il s'agit de laisser les choses se faire, de vous le permettre. Et pendant que vous le faites, c'est aussi permettre l'augmentation de la prise de conscience, le sentiment accru de perception. Permettre à tout ce que vous avez toujours connu. Ce qui lui permet de revenir à vous d'une façon très, très différente de ce que cela a pu être auparavant. Vous permettant de vous incarner. Vous permettant d'être présents dans cette réalité et permettant aux énergies de vous servir.

Une des plus grandes discussions que j'ai avec vous ces jours-ci - permettez à l'énergie de vous servir. Vous entendez les mots, mais pour une grande partie, vous ne les sentez pas vraiment. Vous ne vous le permettez pas. Il y a encore une résistance à laisser l'énergie vous servir. Une partie de cela est la très ancienne et limitée conscience qu'il n'y en a pas assez ou que vous devez travailler dur pour la gagner ou que vous n'allez pas le permettre jusqu'à ce que vous vous débarrassiez de certains de vos déséquilibres, de vos dettes karmiques même. Mais vous arrivez à un point où vous en venez à permettre aux énergies de vous servir.

C'est un beau, beau point, parce que soudain la lutte n'est plus là, la lutte, le sentiment qu'il y a limitation. Tout à coup, vous vous rendez compte qu'il y a un océan d'énergie là pour vous servir. Elle n'a pas de programme. Elle ne se soucie pas si vous êtes bon ou mauvais, blanc ou noir ou masculin ou féminin. Elle ne se soucie pas. Elle est juste là pour vous servir. Alors vous en venez à permettre l’illumination.

 Ah, c'est tellement beau. Certains d'entre vous commencent à ressentir à quoi cela ressemble. Vous obtenez un aperçu de cela. Peut-être que ce n'est pas avec vous consciemment à chaque instant, mais vous commencez à obtenir des aperçus de cette permission.

Certains d'entre vous ont réellement été surpris de voir à quel point c’est facile. Combien facile, et puis presque le sentiment que, eh bien non, vous voulez qu'il y ait un peu plus de défi. Mais vous auriez passé ainsi. (Adamus glousse un peu)

Permettre l'illumination. Soudain, c'est comme avoir été ligoté, lié et limité à une quantité limitée d'air que l'on respire, ainsi vous vous êtes beaucoup comprimés et réprimés. Et enfin, vous traversez cela et le permettez. Soudain, l'air s'écoule juste et vous n'avez même pas besoin de travailler sur la respiration. Soudain, la vie est juste là dans un flux pour vous.

 Maintenant, certains d'entre vous, encore une fois, ont eu un aperçu ou un ressenti de cela puis vous pourriez vous sentir un peu coupables, parce que ça commence à être beaucoup plus facile pour vous et vous voyez que les autres êtres humains se battent encore. Ils sont toujours liés. Ils sont toujours dans leur prison. Ils en sont encore à ne pas se permettre vraiment le flux de la vie. Mais vous arrivez au point où vous comprenez que, comme vous, ils peuvent passer, ils peuvent choisir l'éveil. Ils peuvent choisir de permettre, à tout moment quand ils le veulent.

Une des choses, avec laquelle je suis prêt à travailler avec ceux qui permettent leur illumination incarnée dans cette vie, est de travailler avec certaines de ces difficultés et épreuves - voir d'autres personnes qui vivent des défis et des difficultés, en voulant les sauver et en voulant les sauver, en voulant leur donner votre énergie, ce qui n'est pas vraiment une bonne idée. Ça ne l'est vraiment pas, parce que, comme vous, ils vont apprendre qu'ils ont leur propre énergie. Ils ont leurs propres outils. Ils ont leurs propres réponses.

Donc, comme je le dis, l’éveil est quelque chose que vous choisissez, entreprendre l'illumination, là où la plupart d'entre vous en êtes, est quelque chose que vous permettez.

Il aurait été difficile de dire cela il y a un certain nombre d'années, parce que la plupart d'entre vous étaient encore à l'état d'éveil. Et si j’avais parlé de permettre, cela aurait semblé être juste une sorte de droit de passage. Mais maintenant, parce que vous êtes dans cette prochaine extension de l'illumination, l'illumination incarnée, tout à coup, nous pouvons parler de permettre.

 Prenons une bonne respiration profonde avec ça.

 Illusion et réalité

 Il a été dit par certains philosophes que la vie est une illusion. Je crois que je pourrais  même l'avoir dit une fois ou deux moi-même que la vie est une illusion. Ce qui signifie que ce que vous ressentez n'est pas nécessairement vrai. Mais je vais mettre à jour ce sujet. Je vais modifier cela.

La vie est réelle. Les expériences que vous rencontrez sont réelles. Ce n'est pas seulement un rêve cosmique qui va s'en aller et soudain, vous vous réveillez avec la pleine illumination. Non, ce que vous vivez sont des expériences réelles avec de vrais sentiments et, finalement, avec la vraie sagesse en elles. Donc, il ne faut pas balayer au loin et dire que c'est juste une illusion, car c’est très réel.

Mais ce que vous vivez en ce moment, et de là où vous sortez en ce moment, est un État limité de la réalité. En d'autres termes, vous voyez juste une partie d’elle. Vous êtes dans une réalité aplatie. Vous voyez seulement un peu de ce qui est réel.

Par exemple, dans cette salle en ce moment vous pourriez voir qu’il y a une douzaine d'humains, une douzaine de personnes. Un bon moment pour que la caméra vous montre l'audience. Vous voyez quelques humains. Vos yeux vous diront qu'il y a quelques personnes assises ici. C'est une réalité limitée.

L'expansion ou la réalité complète est cette salle bondée avec les Shaumbra qui sont normalement ici, parce que leur énergie est toujours là, avec ceux qui voulaient être ici, mais qui ont dit qu'ils ne le pouvaient pas, et les êtres angéliques, avec, bien, il y a des êtres désincarnés, des fantômes qui marchent par ici, il y a des extraterrestres qui se promènent ici, et il y a quelques personnes du FEMA * aussi. Ce ne sont pas les fantômes dont je parlais. C'est une chose totalement différente.

* Les travailleurs de l'Agence fédérale de gestion des urgences opéraient dans la salle du fond attenante à la salle de réunion.

Oui. N'est-il pas étonnant que nous puissions être ici au milieu du désastre, comme nous le sommes, et pourtant être si calmes. Mais c'est la vie, et c'est la vie éclairée, par la manière. C'est réellement un très bon exemple. Il y a eu beaucoup de destruction, mais ce n'était pas vraiment de la destruction dans cette région du Colorado. C'était une grande clarification (NDI : ou purification). Certains sont passés par la destruction.

Le fait est que vous, ceux qui vivent ici, ceux qui sont près d'ici, ne l'avez pas fait. Incommodés, oui. Ennuyés, absolument. Mais vous n'êtes pas passés par la destruction. C'est un très bon exemple de la façon dont vous pouvez vivre au milieu du chaos. Vous pouvez vivre avec tout ce drame humain et la confusion et le chaos se passant autour de vous, l’arrêt du gouvernement des Etats Unis - je ne savais pas qu'ils avaient fermé (quelques rires) - mais vous pouvez vivre au milieu de celui-ci et vous pouvez être souverain. Vous pouvez rire. Vous pouvez célébrer la vie, puis vous pouvez être une norme pour les autres, quand vous ne paniquez pas. Vous n'obtenez pas d’être tous pris dans le drame. Vous dites: «Ah, une incroyable tempête a purifié la région», et, évidemment, ça va être un endroit agréable où vivre, parce que cette région a eu une vaste clarification.

Alors, où en étions-nous? Illusion et réalité. Le fait est que la réalité que vous percevez à travers les sens humains limités indique qu'il n'y a que quelques personnes ici, et peut-être que même votre corps, vos sens physiques indiquent: «Eh bien, il y en a juste quelques-unes. Cela semble un peu vide ici."

Mais je vous demande, je vous demande vraiment qu’en ce moment vous preniez une profonde respiration, et même si vous êtes à l'écoute en ligne et que vous voyez cette salle assez vide et moi juste assis ici, prenez une bonne respiration profonde, parce que la réalité, au-delà de vos sens physiques, est quelle est très pleine. Elle est très, très pleine avec des êtres, et beaucoup d'entre eux ne comprennent même pas les murs et les plafonds. En d'autres termes, ils n'ont pas ces limitations. Il y a un rassemblement de dimensions énergétique qui a lieu, et c'est très vrai.

C'est un peu drôle pour moi, parce que dans mon état de conscience je suis très conscient, très à l'écoute en elle. Et je ferme les yeux de Cauldre pendant un moment afin qu'il puisse sentir, parce que je dis que les yeux sont un des plus grands séducteurs. Ils sont le plus étroitement liés au cerveau, de sorte que les yeux se disent: «Eh bien, il y a très peu de gens ici." Mais si vous vous sentez dans l’instant du je suis, si vous vous sentez à partir de cet endroit en vous-même qui est le vrai sentiment, la perception sensorielle, la salle est vraiment très complète.

Alors ce qui se produit, c'est qu'il y a une partie de vous qui désormais permet ou s’ouvre à l’illumination, et que ça devient très, très frustrant, parce que vous savez qu’il y a plus là. Mais pourtant vos sens humains - et les mathématiques et les sciences et tout le reste - disent: «Non, C'est exactement ce que c'est. "Mais ce n'est pas le cas. Ça ne l’est pas. Il y a tellement plus.

À un niveau plus profond en vous, et souvent au sein de vos états de rêve, vous savez qu'il y a plus mais vous ne savez pas comment y accéder. En d'autres termes, quel outil, quel sens utilisez-vous? Comment l’obtenir à travers cette barrière mentale qui vous fait croire que c'est tout ce qu'il y a? Que faites-vous pour ouvrir?

Eh bien, en fin de compte, il s'agit de permettre. Vous ne pouvez pas forcer. Je ne peux pas vraiment vous donner des outils ou des exercices en particulier. Nous allons faire une expérience aujourd'hui, littéralement une DreamWalk ( NDI : Marcher dans le rêve)- ainsi cher John, vous pouvez préparer un peu de musique pour plus tard - mais finalement vous permettez. Vous ne pouvez pas vous forcer à sortir de votre mental au sein de votre mental. Mais vous pouvez permettre à partir de votre esprit.

 Maintenant, cela va permettre de prendre un peu de confiance, et je vais dire de patience. Et plus que tout, la crainte de : qu’arriverait-il si vous perdiez votre équilibre, si vous perdiez votre place dans cette réalité? Et c'est une grande crainte. Qu'adviendrait-il si vous veniez à glisser hors de cette réalité? Nous allons en parler aujourd'hui.

 
Passer par la 3D

Vous n'êtes pas nécessairement sortis de la 3D. Vous n'êtes pas sortis de la 3D. Je sais que dans beaucoup de classes qui sont enseignées ils parlent de la deuxième dimension, de la troisième dimension, quatrième, cinquième et tout le reste de cela. De la façon dont vous allez quitter la troisième dimension et aller à la cinquième. Non, pas du tout.

 Je suppose que vous pourriez dire que c'est une façon d'exprimer ou d'énoncer quelque chose, mais ce n'est pas littéralement ce qui se passe. Donc ce qui arrive, et l'une des choses que nous allons faire aujourd'hui, c'est que vous ne sortez pas de la 3D, vous passez par la 3D. Vous devrez attendre pour l’éprouver, pour obtenir le plein effet (NDI : ou impact) de ce que je dis. Mais vous ne sortez pas de la 3D ou de la 4D ou d’une autre Dimension, vous retournez à travers elles.

Donc, aujourd'hui, l'une des choses que nous allons faire est de repasser par la 3D.

Maintenant, le moi humain peut dire, "Oh, je voulais juste foutre le camp d'ici. Je voulais juste sortir, vous savez, tout comme Adamus lorsque vous éclatiez votre prison de cristal. "En fait, je suis allé dans ma prison de cristal, et aujourd'hui, nous irons à travers la 3D.

Le résultat net est que vous n'allez pas la laisser derrière. Si, par exemple, vous sortiez de prison - vous allez trouver un moyen de sortir et de vous enfuir- vous avez encore tous vos problèmes là-bas en prison et tous les problèmes que vous aviez en prison, en premier lieu. Et d’en sortir ne vous donne pas vraiment la liberté. Vous ne l'avez vraiment pas. Vous êtes toujours en fuite. Peut-être que vous avez quelques meilleurs repas que vous n’aviez en prison, mais c'est tout. Vous êtes toujours dans une prison.  

Ainsi, lorsque vous essayez de sortir de la 3D, lorsque vous essayez de sortir de quelque chose dont vous êtes fondamentalement fatigués maintenant, lorsque vous essayez de la pulvériser, vous allez toujours l’apporter avec vous, et c'est l'une des dynamiques qui se passent. Je l’ai remarqué, en particulier avec Shaumbra, dans les deux derniers mois. 

Si vous avez eu des rêves, par exemple, des rêves au sujet d'événements qui se sont produits dans votre vie il y a des années ou même si vous avez juste eu récemment des pensées qui viennent dans votre mental et que vous essayez de vous éloigner d'elles, vous essayez de les effacer, de les sortir, c'est parce que vous n'êtes pas revenus en arrière dans la 3D. Vous n'êtes pas revenus sur l'expérience. Et cela peut sembler (NDI : ou être) plus raisonnable après que nous en fassions l'expérience.

Mais le fait est que vous avez vécu dans une réalité limitée. C’est comme ce livre. Ce livre. Oui. Nous le faisons ici. (Il tient un livre) Alors maintenant, ce serait comme vivre au-dessus de la couverture du livre, et c'est tout ce que vous voyez, le haut de la couverture du livre. Le fait est qu'il y a beaucoup, beaucoup de pages ici. Soit dit en passant, c'est un grand livre - "Journey of the Angels" (NDI : Le Voyage des Anges) par Tobias. 

Bon. Et ce serait comme vivre sur ce livre et ne jamais se rendre compte que toutes ces pages existaient dessous avec toute la sagesse.

Vous avez vécu et expérimenté dans une réalité relativement aplatie. Ce n'est pas vraiment une illusion, mais c'est juste une partie de l'image. Donc, comme vous vous permettez l’illumination, tout à coup ce qui se passe, c'est que vous commencez à voir qu’il ya beaucoup plus que cela (il ouvre le livre).

Vous avez vécu au-dessus de cette réalité et tout ce que vous avez vu c’est ce qui est sur la surface ici, et vous avez essayé essentiellement d'éviter que cette réalité bascule trop, parce que vous êtes là et quand vous sentez que la réalité bascule et sort de toutes séparations alors vous devenez tous nerveux et vous essayez de revenir dans ce que vous pensez être équilibré, mais c'est vraiment une réalité limitée.

Eh bien, le fait est, car vous permettez votre illumination, que ça va faire basculer la tête en bas. Cela va ouvrir, et cela peut même déchirer, je ne vais pas le faire ici. Mais cela peut même déchirer, et ce n'est pas grave, car au moins vous commencez à vivre dans la vraie réalité, la réalité élargie, complète.

Pouvez-vous imaginer la - je vais l'appeler pression - la dynamique qui entre en jeu pour vous fourrer dans ce corps physique, vous bourrer dans la réalité physique et vous concentrer juste sur ce plan très plat de l'existence, et ensuite être en accord avec d'autres personnes qui vivent aussi sur ce plan plat où vous êtes tous des êtres vivants sur cette surface plane et il y a très peu, sinon rien d'autre. Si, en fait, il y a beaucoup plus.

 Changement de perspective

Comme vous vous permettez l’illumination, ce qui va se passer - et ce qui s'est passé récemment - est un changement de perspective. Un changement de perspective. Perspective est un mot, Linda sait, nous l’avons utilisé dans certains des rassemblements, des ateliers dernièrement, et c'est une chose que vous allez sentir dans votre vie, ce changement de perspective. Vous avez été habitué à regarder le monde comme le sommet de ce livre.

Vos sens, vos sens physiques, se sont adaptés à cela et ajusté à cela. Alors vous vous amenez vous-même à croire, par la programmation et votre propre autohypnose, à ce qu'il est. Mais pourtant il y a ce «quelque chose d'autre qui se passe dans votre cœur, en dessous et tout autour qui dit:« Non ce n'est pas ça. "Il y a tellement plus.

Alors ce qui se passe maintenant est que votre sens de la perspective est en train de changer. Vous commencez à être conscient qu'il y a un intérieur du livre et il y a une face inférieure et le livre n'a pas besoin de ... la réalité n'a pas besoin de toujours rester stable et calme, elle peut se tourner à l'envers et sur le côté, et elle peut être jetée autour (il le lance à David) sans aucun dommage réel. Voulez-vous le jeter en retour. (David le lui tend) Renvoyez-le! Bon.

C'est donc ce qui se passe maintenant. La perspective est en train de changer.

À un niveau très humain, cela va se sentir (NDI : ou paraître) bizarre. Cela va se sentir très étrange, parce que, eh bien, comme vous le savez, les choses ne sont pas ce qu'elles semblent être. Tout semble se faire jeter à l'envers. D'un côté, vous essayez de rester concentré et centré dans un monde qui n'est pas vraiment réel. C'est un monde limité et il ne va tout simplement plus fonctionner. Si c'est le seul message que vous obtenez à partir de ce jour - il ne va plus fonctionner. Alors arrêtez de combattre. Commencez à permettre l'illumination, parce que, eh bien, (a) vous l'avez choisi, (b) cela se produit.

La perspective est en train de changer au point que vous n'allez plus vous voir de la façon dont vous avez vu auparavant. Vous n'allez plus voir aucune sorte de réalité de la manière dont vous l'avez vue auparavant - d'autres personnes, des situations, ou quoi que ce soit.

Comme je l’ai dit dans notre dernier Shoud, le premier Shoud de la série Révélations ( NDI :ou Découverte), l’entièreté de vos croyances, qui ont été cimentées là, sur la surface de votre réalité, va commencer à s’écrouler pièce par pièce, et cela va se sentir (NDI : ou être) peu commun, impair. La façon dont votre mental fonctionne et répond va changer.

Ce que je vous demande de faire, ce que je vous supplie de faire est de permettre simplement.

Si vous devenez très mental à ce sujet et que vous commencez en disant: «Qu'est-ce qui va se passer pour moi, et voici ce que je fais pour le faciliter ou m'y adapter; voici ce que je suis en train de faire pour garder mon centre," ça va faire mal. Ça va être inconfortable, et ça va créer encore un autre niveau de déséquilibre au sein de vous-mêmes. Rappelez-vous que le déséquilibre est vraiment l'inconfort, et le déséquilibre provoque que tout se bouscule. Cela va provoquer un autre niveau de déséquilibre. Cela va quand même travailler à travers, mais pourquoi aller dans l'illumination à reculons, en combattant, en résistant? Pourquoi ne pas y aller en douceur et avec élégance?

Donc, oui, vous allez sortir de votre mental. Oui, vous allez aller au-delà de la surface. Oui, vous allez sortir de cette réalité, mais entrer dans quelque chose de plus réel, dans quelque chose de beaucoup, beaucoup plus réel.

 

Prenons une profonde respiration avec la perspective.

Le point de vue en ce moment est généralement limité aux sens humains, aux valeurs et aux systèmes de croyance. La perspective que vous voyez des choses ou admettez des choses, est tellement basée sur les croyances que vous avez.

Mais comme vous permettez la perspective, à la prise de conscience de se développer, cela change la façon dont les choses sont prises - toutes choses étant des informations, des idées, des observations et la façon dont vous ressentez la vie - et bientôt vous vous apercevrez que vous n'expérimentez pas seulement la surface. Vous éprouverez la couverture, vous éprouverez les pages, et vous éprouverez que le livre n'a jamais une dernière page, qu'il continue d’aller à l’infini et ainsi de suite. C'est la beauté. C'est la joie. C'est la liberté de sortir de ce sentiment très limité de l'être. Bon.

Jusqu'ici, tout va bien, Linda.

LINDA: Très bien. Impressionnant.

ADAMUS: Très bien. Je vous remercie.

A propos de la 3D

Alors maintenant, nous avons déjà tellement parlé de la 3D. Il y a tout un désir de sortir de la 3D, mais le fait est que vous ne sortez pas de la 3D, vous passez par la 3D. Vous allez à travers elle.

Nous aurons une expérience dans un instant avec ça. Mais avant que nous fassions l'expérience, nous allons en parler un peu.

Encore une fois, vous vivez dans une réalité très aplatie, juste très, très tridimensionnelle. Très tridimensionnelle. Mais si vous essayez de sortir de cette réalité - et bien, si vous essayez de sortir mentalement, ça ne fonctionne pas. Vous essayez de sortir de celle-ci d'une autre manière – par la drogue, le drame ou quelque chose comme ça - ça ne marche pas vraiment tellement bien, parce qu'il y a beaucoup de choses qui reviennent encore ici, vous pourriez dire, une dynamique à elles, encore vivantes, encore hors de l'équilibre.

Alors, prenez votre propre vie à partir du moment où vous étiez un enfant allant à l'école et dans votre adolescence et dans votre vie d'adulte. Il y en a encore beaucoup qui sont, pourrait-on dire, déséquilibrées. Vous voulez vous éloigner d'elles, bien sûr. Vous voulez partir, mais elles sont toujours là.

Evidemment, nous avons parlé du fait que vous ne devriez pas essayer de les traiter, parce que ce qui se passe lorsque vous traitez, lorsque vous allez revenir- vous essayerez de replonger- dans cette perspective limitée de ce qui s'est réellement passé. 

Vous replongez un peu dans un tunnel, retournez à l'événement qui s'est passé dans votre vie à partir de ce point de vue très limité, et tout ce que vous faites est de nourrir cette perspective restreinte de ce qui s'est passé. Vous n'essayez pas vraiment de régler le problème, parce qu'il n'y a rien qui ait été brisé.

Il y a un sentiment ou une sensation qu'il y a quelque chose hors de l'équilibre, mais finalement, il n'y a vraiment rien qui ait été brisé. Si vous essayez d'aller en arrière et de corriger, encore une fois, vous donnez simplement plus de conviction, plus de crédibilité au fait qu'il y avait quelque chose qui n'allait pas. Et il n'y a vraiment rien de mal. La seule chose qui se passe là-bas dans les événements qui se sont produits dans votre vie, c'est que vous n'avez pas - ou que vous n'aviez pas - la perspective de ce qui s'est réellement passé. Donc, nous ne cherchons pas à nier l'expérience non plus, et certains d'entre vous ont essayé de l'oublier, de l'enterrer pour la mettre dessous. Cela ne fonctionne pas, parce qu'il y a toujours un déséquilibre en raison de la perspective que vous aviez.

Maintenant, cela ne s'applique pas seulement à cette vie. Cela s'applique à toutes les vies passées. Vous n'avez pas vraiment ... pour la plupart, vous ne leur faites pas directement face, car il y a encore des aspects qui sont là, qui sont, comme vous revisitez les parties déséquilibrées de votre vie, en même temps ils revoient les parties déséquilibrées de ces vies. Donc tout cela se produit.

Maintenant, si c'est un aspect intégré, ça se passe relativement de manière lisse. Si c'est un aspect qui est très dissocié ou qui a beaucoup d'énergie sombre, alors vous en sentez l'effet sur vous. Il va venir à vous avec sa colère, avec ses tentatives de résolution, parce que c'est tellement enfermé dans la vieille perspective, cette perspective plane limitée, de ce qui s'est réellement passé.

Alors, que faire? Que faire? C'est quand je dis que nous n'allons pas - et vous pouvez l’écrire sur le tableau, Linda - vous ne sortez pas de la 3D, vous retournez à travers - ou disons simplement par – la 3D. C'est ce que je voudrais faire dans un instant avec une DreamWalk.

Maintenant, ce n'est pas une merabh. La merabh, c'est quand nous nous asseyons et passons juste quelques minutes et permettons un changement de conscience. La DreamWalk est un voyage et une expérience réelle. Donc, la dynamique de l'énergie est un peu différente entre elles. Vous êtes activement impliqués dans une DreamWalk. Lors d'une merabh vous pouvez simplement vous asseoir et laisser le changement de conscience se faire. Mais ici, dans une DreamWalk c'est réellement une partie d'une expérience. Je vais donc vous demander de ne pas sortir de la 3D, vous allez à travers elle. Vous allez à travers elle.

Et je vais vous demander, lorsque nous ferons cette DreamWalk dans un instant, je vais vous demander d'être conscients, mais pas mentalement. C'est un peu difficile en ce moment de discerner la différence, mais d’être très conscients.

Pendant que  nous faisons la DreamWalk, il ne s'agit pas de sombrer dans le sommeil. Soyez très conscients des images, des sentiments, des différentes choses qui viennent à vous. Cela pourrait même être un de ces moments "aha" que vous trouverez peut-être très difficile ou difficile. Mais je veux que vous soyez très, très conscients. Participez à cette DreamWalk, parce que cette DreamWalk va vous donner un avant-goût, un exemple de comment aller à travers la 3D et de ne pas essayer seulement de sortir de celle-ci. Et j'espère que lorsque nous ferons la DreamWalk ( NDI pour rappel : Marcher dans le rêve), je sais que vous commencerez soudainement à l'obtenir, de la façon dont nous le faisons.

Donc, nous allons tamiser les lumières, seulement la moitié à peine la moitié, et nous allons avoir de la bonne musique de DreamWalk. Cela se fera pendant 15 à 20 bonnes minutes donc je veux assez de musique pour passer le cap.

(La musique commence, la chanson titre de l'album "Chrysalis" en 2002)

Introduction à la DreamWalk

Prenons une respiration profonde. Je vous remercie.

Pour cette DreamWalk, prenez une respiration profonde et sentez-vous dans les énergies de cette expérience.

La DreamWalk commence dans le moment présent, ici et partout où vous êtes. La DreamWalk commence dans le moment présent. Il ne s'agit pas de quitter le corps ou laissant quoi que ce soit. Il s'agit d'expansion.

Prenez une respiration profonde et nous sortons ensemble en tant que groupe. Mais d'autre part à un certain point, cela commencera à être une expérience très personnelle pour vous.

Prenez une respiration profonde.

Vous pouvez vous sentir, vous avez su depuis longtemps que cette réalité, cette réalité limitée, ce que certains appelleraient une illusion, est seulement une petite partie de ce qui se passe réellement. Il y a tellement plus de choses.

Par exemple, il y a l'énergie dans l'air autour de vous, mais vous ne le saviez pas et les instruments ne pouvaient pas la mesurer. Il y a des parties de vous qui rêvent en ce moment. En d'autres termes, elles éprouvent une expérience ailleurs, bien que la partie fondamentale soit celle qui se trouve justement ici- vous, conscient dans ce moment présent. Mais il y a tellement d'autres choses qui se passent. Le mental le bloque par moments. Mais il y en a, mes amis.

La croyance, vous, pensant que tout est dans le temps linéaire. Ça ne l’est pas. Cela ne signifie pas que tout est effectué en même temps, ce n'est pas si vrai non plus. Mais les choses se déroulent avec l'expérience et la sagesse. C'est le temps cosmique - l'expérience, la sagesse, l'expansion. L’expansion qui entre et qui sort, de haut en bas en même temps.

 Il y a tellement plus dans la vie sur cette planète - bien plus que même juste la beauté des relations que vous avez ou la beauté des arbres et des forêts et des rivières, des animaux et des animaux en peluche- bien plus encore. C'est pourquoi vous avez choisi d'être ici. Pour découvrir - pour découvrir - ce qui a toujours été là, mais ce qui a été fermé par des limitations, par la programmation ou tout simplement par votre désir d'avoir cette expérience très comprimée dans cette chose que vous appelez la 3D.

L'inspiration était d'être ici dans le corps et de faire l'expérience de ce qui est vraiment ici dans plusieurs niveaux simultanément. Pas seulement un à la fois, mais pour l'expérience. Pour faire l'expérience des êtres angéliques qui sont aussi réels que les êtres humains; pour faire l'expérience de vous-même marchant à travers une forêt mais flottant dans les airs aussi bien. Ce ne sont pas des chimères. Ce ne sont pas simplement des espoirs pour une certaine utopie. C'est ce pourquoi vous avez voulu être ici.

 Il y a tellement plus de choses en ce moment que juste cet humain qui vieillit d'année en année par année, en passant par des expériences. Il y a tellement plus de choses au niveau de l'âme, à un niveau intime. Il y a tellement plus que juste les défis de la vie, tellement plus. Ce n'était pas vraiment conçu pour être difficile. D'autant plus que les objectifs et les plans et ... d'autant plus que la vie peut tenir. Et c'est pourquoi vous avez choisi d'être ici.

Prenons une profonde respiration alors que nous cheminons sur cette DreamWalk, d'une manière expansive.

 Ici, nous avons cette chose appelée 3D - limitée, très solide, très vraie en un sens, mais aussi très, très isolée. Isolée pas seulement des choses des autres dimensions qui se passent autour de vous, mais isolée pour vous-même. Dans un sens, ce serait comme - la réalité humaine serait comme – d’être dans un orchestre symphonique et d'être, disons, dans la section à cordes du violon, mais d’entendre seulement le violon. Seulement entendre des violons autour de vous. Rien d'autre. Rien qu’à entendre cela.

Maintenant, c'est intéressant, car au moins vous pouvez vraiment vous concentrer sur les violons et votre propre jeu et les jeux entre vous et les autres joueurs de violon. Mais pourtant il y a une partie de vous qui sait que toute une symphonie se joue. Il y a tellement plus. Donc, vous expansez. En vous permettant l’expansion à l'endroit où vous expansez au moins vous pouvez vous permettre d’entendre les autres instruments. Les autres instruments, les belles cordes qui jouent. Pas seulement les violons.

Mais il y a encore plus. Il y a plus dans cette symphonie. Il y a la section des bois. La belle section des bois - ah! - Avec ses notes et sa musique, différentes de votre violon, mais encore en harmonie avec les cordes. Très différente la façon dont ils jouent, les sons qu'ils font, les vibrations qu'ils donnent par la suite, mais encore en résonance avec votre petite section de violon.

Et puis vous vous permettez même plus de conscience. Tout en permettant. Pas en forçant. Pas en exigeant. Juste en permettant. Et comme vous permettez, comme vous êtes à l'aise dans cette permission, tout d'un coup vous vous rendez compte qu’il y a une double section de cuivres. Ah! Des trompettes, des trombones et des cornes - oh! - Si différents de votre violon, si audacieux et dynamiques et émotionnels, mais encore en résonance, en harmonie avec votre violon. Très différents, absolument différents de la façon dont il joue et les notes et les vibrations qu'il émet, mais pourtant en résonance.

Vous voyez, ce n'est pas discordant. Ce n'est pas séparé. Tout cela fait partie de la même symphonie. Tout comme la troisième dimension et la quatrième et la cinquième ou d’autres, elles résonnent toutes ensemble. Elles ne sont pas différentes maisons. Elles sont juste des pièces différentes dans la même maison

Et puis, pendant que vous vous détendez enfin vraiment sur cette question et prenez ce grand mouvement audacieux d'expansion, vous vous rendez compte qu'il y a une section de percussion. Boom! Ba-boum! De grands sons, des sons aigus, des sons sous-jacents profonds, des rythmes, des battements, comme le battement du cœur de l'orchestre. Si différents de celui du violon. Presque, oh, cela semble grossier parfois de les comparer au violon, mais encore ils ajoutent une autre qualité, une autre couche et un autre niveau de ce qu'on appelle la vie, cet orchestre, cette symphonie de la vie. Ils ajoutent de la profondeur, et elle résonne, elle s'harmonise avec votre violon.

Vous prenez une profonde respiration et vous vous permettez d'être dans toutes ces réalités, et vous réalisez que vous pouvez vous accorder dedans juste à la percussion ou tout simplement aux cuivres ou tout simplement aux bois. Ou vous pouvez combiner les tambours et les instruments à vent. Vous pouvez les mettre tous ensemble. Maintenant, vous pouvez même apporter les voix, les chanteurs, de belles sonorités humaines et elle s’harmonisent encore une fois. Et vous vous dites: «Je pensais que le monde était juste un violon, et pourtant, il y a tellement plus. Et ils harmonisent. Ils travaillent ensemble. Ils sont tous pulsation, résonance, mouvement, coulant ensemble ".

C'est une analogie pour ce qui est comme sur ce parcours humain 3D - plat, relativement linéaire, trop concentré. Comme vous vous permettez dans l’illumination, vous commencez à réaliser qu'il y a tellement plus. Et dans chaque section, dans la section des bois, il y a vous jouant. Et dans la section de cuivres il y a vous jouant. Dans la percussion, il y a vous battant du tambour loin, et dans le chant, il y a vous chantant, vous voyez. Et cela a toujours été là.

Cela a toujours été là, mais vivant dans cette réalité de violon linéaire 3D, vous l’aviez juste oublié.

Vous permettez à cela de changer maintenant. Vous permettez une plus grande perspective, une plus grande prise de conscience. Et encore, je ne dis pas de forcer, de transformer, d’étudier ou de forcer en elle. C'est juste permettre dedans. C'est ce que vous faites.

Parfois, il y a une panique qui se passe au plus profond de vous - «Que fais-je? Qu'est-ce qui va se passer? "Rappelez-vous l'exemple de l'orchestre, parce que chaque section, chaque pièce travaille ensemble. Vous pouvez littéralement vous sentir vous-même énergétiquement en mouvement- votre conscience en mouvement – d’une section à une autre section. Vous pouvez laisser le violon pendant une minute et aller sur les bois et être là, et il y a vous jouant. En d'autres termes, vous n'avez pas à être simplement le joueur de violon.

Est-ce que cela va jeter le violon? Est-ce que cela va détruire le violon? Non, mais cela va changer la nature même de la perception que vous aviez en tant que joueur de violon. Cela le fera. Cela causera, en soi,  un peu d'inconfort au début, parce que vous vous êtes identifiés à être le violon. Mais vous vous ajusterez. Vous arriverez à comprendre et à être conscients qu'il y a plus que cette identification.

Alors maintenant, avec cela, passons notre chemin. Dans la symphonie élargie de vous passant sur ce voyage.

 DreamWalk à travers la 3D

Vous avez eu de nombreuses années sur cette planète. Vous avez choisi de revenir dans le meilleur des temps, mais pourtant peut-être la plus dure des périodes.

Vous avez choisi des familles fondées en partie sur le karma, en partie sur la commodité. Vous avez choisi les premières expériences de la vie qui, finalement, vous dirigeraient vers votre éveil. Vous l'avez fait.

Vous avez choisi les expériences qui pourraient vous empêcher de vous laisser distraire.

Vous avez choisi les expériences de l'amour et de la carrière et de tant d'autres choses qui vous ont vraiment gardés de vous laisser distraire, gardés pour entrer maintenant  dans l’illumination incarnée. Parfois, les méthodes que vous avez utilisées étaient plutôt dures pour vous garder dans cet écoulement vers votre propre illumination, mais c'est ce que vous étiez déterminés à faire.

Mais ce que nous avons maintenant sont une série d'expériences que vous avez eues lorsque vous avez grandi avec vos parents, avec des amis, avec des situations malheureuses, des situations d’argent, peut-être, et, malheureusement, les perceptions ou croyances au sujet de vous-même, parfois si difficiles, le dégoût de soi-même auquel il est même difficile de faire face. Mais je veux vous emmener dans un voyage ici à ces expériences.

Maintenant, nous ne sommes pas vraiment revenus en arrière, parce que ces expériences sont toujours là. En d'autres termes, nous n'allons pas remonter dans le temps. Nous allons aller à ces expériences. En n’essayant pas de les traiter. Nous y allons pour observer, et pendant que vous observez et que vous permettez, vous pouvez vous rassembler, apporter la sagesse à ce qui s'est réellement passé.

Il n'y a pas besoin de retourner dans le drame. Vous allez peut-être ressentir une certaine douleur émotionnelle ou de déséquilibre, mais je veux que vous restiez comme l'observateur compatissant dans ces incidents de votre vie. Comme vous le faites, que vous restez cet observateur compatissant, ce qui arrive est que la sagesse, la sagesse et la beauté de ces expériences sont distillées dans la pure sagesse de l'âme. Et tout à coup, peut-être maintenant, peut-être plus tard, tout à coup vous obtenez ce "aha" que cette expérience n'était pas vraiment ce que vous pensiez qu'elle était. C'était juste un point de vue. C'était juste un point de vue émotionnel, mais tellement plus a eu lieu.

 Petite enfance

Donc, revenons à vous quand vous étiez enfant. Vous avez commencé à vraiment réaliser que vous étiez - à réaliser consciemment – qu’ici, vous étiez sous la forme humaine, d’un enfant en très bas âge, d’un, voire de deux ans.

Prenez une profonde respiration. Sentez-vous de nouveau dans cette expérience.

Des choses se sont produites à l'époque, des choses qui étaient difficiles à manipuler pour une âme sensible comme vous; la rudesse dans le monde autour de vous.

Une des plus importantes choses qui se sont produites pour beaucoup d'entre vous à l'époque, a été un type de traumatisme ou de larmes, de vous retrouver à retourner dans le corps physique, vous demandant, vous inquiétant si vous seriez en mesure de respecter votre engagement à vous-même, vous demandant si vous pourriez être en mesure de rester vous-mêmes dans encore une autre incarnation physique qui avait tant de distractions

Vous étiez conscients qu'il y avait eu des incarnations avant où vous aviez obtenu d’être très distraits, obtenu d’être ancré dans le karma, les déséquilibres. Ici, vous êtes, âgé d'un an, un an et demi, vous demandant comment on peut passer à travers cette gravité, surmonter cette gravité, cette gravité psychique d'une autre vie sur Terre.

Cela a soulevé tant de douleur, tant de sensations de faiblesse, d’accablement. Mais, mes chers amis, il y avait aussi l'espoir. Il y avait la détermination. Il y avait aussi cette lumière que vous avez apportée avec vous dans cette vie, vous ne saviez quelle ne pouvait pas être éteinte peu importe ce qui se serait passé, peu importe qui aurait essayé de l'éteindre, peu importe même si vous essayiez de courir à partir de vous-même car cette lumière que vous apportée dedans allait briller et briller et briller.

Observez-vous, un enfant sensible, mais pourtant un être très sage.

Il y avait tellement plus d'événement là, que juste le choc et la prise de conscience que vous étiez de retour dans un autre engagement, une autre vie.

 

Enfance

Quand vous aviez, disons, quelque part entre environ cinq, peut-être huit ans, il y avait le commencement de l'école, les mots des parents et des enseignants que vous ne deviez pas faire ceci, que vous ne pouviez pas faire cela. Et vous vous êtes trouvés vous-même à essayer maintenant de vous conformer et à essayer de satisfaire les autres, de  commencer à bloquer la connaissance de qui vous étiez, intentionnellement. Vous avez trouvé diverses façons de le faire, mentalement et physiquement, parfois, en bloquant, en essayant de vous conformer, en essayant d'être comme les autres. En vous fermant Intentionnellement.

 Il y avait une inquiétude profonde à l'intérieur. Pourriez-vous toujours, toujours vous  éveiller? Si vous vous fermiez, pourriez-vous une fois de plus vous éveiller?

Une partie d'entre vous avait conscience que le moment n'était pas venu. Certains d'entre vous pensaient que, par amour pour vos parents, vous ne pouviez pas vous exposer en tant que qui vous étiez vraiment. Alors vous avez trouvé des façons de vous fermer. Cela faisait mal. Cela blessait profondément. Cela a créé des blessures susceptibles d'entraîner d'autres expériences –des  expériences avec des enfants vous intimidant, des expériences avec vos parents se mettant en colère, des expériences à obtenir des combats. Ce n'était pas ce qui était vraiment important. C'était cet incident, ce sentiment de fermeture.

Cela a provoqué une telle énorme anxiété que vous vous êtes trouvés vous-même en colère, emprisonnés, et une fois de plus à vous demander;  pourriez-vous toujours vous éveiller? Le monde serait-t-il toujours prêt à vous voir pour qui vous êtes vraiment?

Soyez l'observateur de ce moment dans votre vie.

En tant qu'observateur, sentez la sagesse dans ce que vous avez fait. Ce dont vous vous souvenez était l’enfermement, le traumatisme de l'enfermement. Mais ce qui s’est passé réellement ici, c'est que vous étiez en train de vous permettre d’attendre - attendre que le moment soit venu. Ce qui s’est passé c’est que vous vous permettiez d'être vraiment dans la vie, de marcher une fois de plus dans des chaussures humaines et l'expérience humaine, une fois de plus, dans le sentiment d'amour et de douleur, encore une fois, de l'empathie et d’avoir de la compassion pour l'aventure humaine.

 Adolescence

Comme vous êtes allés dans votre adolescence – énergétiquement, ces années juste avant et juste après la puberté qui ont été si énergétiquement intenses vous vous êtes trouvés en conflit avec de nombreux systèmes de croyance. Trouvé à vous forcer presque à vous adapter aux systèmes de croyances de la société, des parents, des enseignants, des autres enfants, et vous saviez qu'ils n’avaient vraiment pas tout à fait raison. Quelque chose de profond à l'intérieur savait que ces systèmes de croyances n’étaient pas la vérité, votre vérité. Mais vous vous êtes permis de vous adapter à eux, de les apporter dedans en tant que vos propres moyens et de vous programmer littéralement vous-même dans ces systèmes de croyances.

Ces systèmes de croyances, finalement, vous ont causé une variété d'expériences, certaines d'entre elles traumatiques, difficiles, des choses dont vous pourriez encore vous sentir coupables ou honteux. Mais comme nous sommes dans ce sentiment de DreamWalk, observant, je veux que vous ressentiez la sagesse dans ce que vous avez fait, car pour vraiment vous laisser la liberté dans cette vie, il était important de savoir comment les systèmes de croyance étaient créés afin que vous puissiez éventuellement être en mesure de  vous en libérer, ou tout au moins de les utiliser à votre plaisir. Oh, les systèmes de croyances que vous pouviez toujours utiliser pour votre plaisir et puis les relâcher.

 Je veux que vous vous sentiez dans la sagesse des choses qui se sont passées ici, en particulier, pour la plupart d'entre vous, juste à cet âge de 12, 15, 16 ans. Fondamentalement, digérant les systèmes de croyances qui n'étaient pas vraiment les vôtres.

Cela a créé d’autres événements traumatisants, et vous voyez beaucoup de fois où vous êtes retournés aux choses qui vous sont arrivées dans le passé, quand vous avez eu des rappels au sujet des expériences traumatisantes, vous ne voyiez pas ce qui s'était réellement passé. Vous rejetiez la faute sur cette expérience en disant: «J'ai fait une erreur. J'ai fait quelque chose que les bonnes filles ne devraient pas faire. J'ai fait quelque chose qui a blessé quelqu'un d'autre. "Mais, voyez-vous, vous n'aviez pas la perspective ou la conscience d'où cela provenait, pourquoi c’était là. C’était là parce vous vous aviez pris en vous des systèmes de croyances qui n'étaient pas les vôtres.

C'était le point de vue. C'est ce qui a causé que ces autres choses viennent pour être.

Jeune Adulte

Et puis vous êtes arrivés dans cette partie très linéaire de la vie, pour beaucoup d'entre vous. Une fois que vous êtes sortis de l'école, diplômé de l’école, vous avez commencé à travailler. Vous étiez très linéaires. J'ai été stupéfait en regardant beaucoup d'entre vous, comment vous pouviez vous forcer, surtout après que certains d'entre vous aient eu une expérience très libératrice à l’université, puis vous vous obligiez à être linéaires – les emplois, les familles, les factures, les engagements.

Je dirais que c'est peut-être l'une des périodes les plus difficiles, parce que c’était, en quelque sorte, ennuyeux. C’était linéaire. Maintenant, vous étiez dans une rainure, dans un type de piège et vous auriez pu faire mieux, mais vous ne saviez pas comment le faire différemment. Tout le monde avait les familles. Tout le monde avait des emplois. Tout le monde avait des factures. Qu'alliez-vous faire ? 

Eh bien, vous saviez que ce serait une énorme distraction de partir vivre dans une  communauté ou un ashram, ainsi vous êtes juste passés par là – la linéarité. C'était difficile. Ça faisait mal. C'était presque comme si vous ne pouviez pas en voir la fin. Vous pouviez voir la fin des choses, des époques ou des cycles au sein de vous-même lorsque vous étiez dans votre enfance et votre adolescence.

Mais ici, où vous étiez à présent - pouviez-vous vivre et mourir dans cette série limitée linéaire des réalités? Cela allait à l'encontre de qui vous êtes vraiment. C’était devenu fastidieux. C’était devenu si ennuyeux.

 Il y avait une partie de vous qui hurlait dehors. Je ne dis pas qu'il n'y avait pas des moments de joie, mais quelque chose en vous criait dehors, «Ce n'est pas cela! Ce n'est pas pour cela que je suis venu ici! Ce n'est pas ce que je veux », mais vous avez continué avec. Maintenant, cela a causé quelques expériences. Et les expériences ont créé des traumatismes et les traumatismes sont ce vers quoi vous allez revenir. Vous retournez revisiter ce mauvais combat que vous avez eu avant un divorce. Vous retournez revisiter des choses comme quelque chose que vous avez fait à l'autre que vous connaissiez mal. Vous revenez en arrière et revoyez ce traumatisme ou la douleur, plutôt que de vous sentir dans ce qui s'est réellement passé, pourquoi cela s'est produit.

Ainsi, nous revenons maintenant, de nouveau dans la 3D, mais en tant qu'observateur. Nous retournons en tant que celui qui permet- vous permettant de réaliser ce qui s’est réellement passé. Pour ne pas vous focaliser sur des événements spécifiques, mais pour sentir la beauté de ce que vous faisiez, la beauté de votre voyage.

 Oh oui, cela a causé beaucoup d'expériences qui ont été difficiles, qui semblaient toujours revenir hanter vos rêves et même votre état d’éveil –des retours en arrière, des souvenirs, des affres de culpabilité ou de honte. Mais pendant que nous revenons par la 3D, nous revenons en tant que Maître, nous remontons dans la perspective JE SUIS et réalisons ce qui s’est réellement passé tout ce temps. Pour revenir, pourriez –vous dire, pour rassembler, pour récolter la sagesse et libérer les traumatismes. Pour retourner, en quelque sorte, ré-expérimenter.

Et vous voyez en ce moment alors que nous sommes assis ici, alors que nous traversons cette DreamWalk, les expériences changent réellement. Oui. C’est ce qui produit réellement des changements. 

Alors, c’est ce qui pourrait avoir été un événement très traumatisant dans votre vie avec le traumatisme verrouillé dedans, l'émotion verrouillée dans vos cellules, dans votre mémoire. Mais maintenant que nous retournons par la 3D, l’expérience change. C'est une chose étonnante.

Ce qui s'est passé n'est pas arrivé.

Ce n'est pas comme si tout était effacé.  Tout fleurit. Tout revient à sa couleur. Tout revient à sa pleine réalité. Ce n'est plus verrouillé dans cette réalité qui est la partie supérieure de la couverture du livre. Maintenant, cela devient le livre en entier, et ce que vous pensiez qu’il s'était passé est en réalité beaucoup plus grand, beaucoup plus sage alors que vous retournez par la 3D.

Comme vous entrez dans une plus grande conscience et dans d’autres dimensions, vous transportez avec vous la sagesse de la 3D, la sagesse de tout ce qui s'est passé dans ce que vous appelez votre passé. Vous portez avec vous la beauté et la joie, le doux nectar de la sagesse, que vous expansez dans d'autres dimensions. Vous apportez avec vous cette couronne - oui, une belle couronne - de ce que vous avez fait ici, dans cette réalité.

Et le plus beau, c'est que vous pouvez continuer à vivre dans cette réalité. Il y en a certains qui pourraient vous amener à croire que vous partez dans une quatrième et une cinquième et une sixième dimension, que vous êtes tout à coup plus que dans la troisième – comme si nous allions utiliser des numéros ou les identifier de cette façon - pas du tout. Vous pouvez continuer à vivre ici, mais plus juste en tant que joueur de violon, plus en étant simplement dans la section des cordes, mais maintenant -maintenant - dans chaque partie de l'orchestre. Vous continuez d'exister ici, mais dans un état beaucoup plus conscient d'être avec la perspective de vous-même en tant que maître, plutôt qu’étudiant; avec la connaissance du Je Suis, plutôt que les limites humaines.

Prenez une bonne respiration profonde ... dans cette expérience, cette DreamWalk par la 3D.

Vous vous trouverez, mes chers amis, vous vous surprendrez à revivre cela. Ce que je voulais faire avec vous aujourd'hui n'était qu'un avant-goût de ce que c'est que de revenir à travers. Et quand vous allez à travers vous découvrez que ce n'est pas ce que vous pensiez qu’il en était, pas du tout, parce que vous permettez votre illumination, vous vous permettez également aussi de commencer à percevoir une plus grande réalité même du passé.

Et comme vous permettez cette plus grande ouverture de conscience du passé, vous permettez également une plus grande perception de l'avenir, de toutes ses potentialités. Vous vous rendrez compte que vous n'êtes plus enfermés dans des croyances, que vous n'êtes plus enfermés dans votre passé. Vous n'êtes plus enfermés dans des limites pour l'avenir. Vous ne vivez plus sur la couverture de ce livre. Vous devenez ses pages. Vous devenez le papier. Vous devenez l'histoire qui continue encore et encore, même au-delà du livre lui-même.

Voilà ce qu’il en est pour un maître incarné.

Lorsque j'ai dit auparavant que quelques anges sont allés là où vous êtes en ce moment, quelques-uns sont déjà allés en arrière à travers la 3D. Peu d’êtres sont allés en arrière à travers leur passé. Peu d’êtres se sont permis de recueillir eux-mêmes, de récolter la sagesse de leur vie alors qu'ils étaient encore en vie, alors qu'ils étaient encore là. Oh, ils l'auraient voulu, et c'est pourquoi, mes chers amis, vous avez choisi de rester dans ce lieu plutôt que de partir, pour être ici, en conscience, dans la pleine conscience, dans le plein je suis.

Prenons une profonde respiration, comme nous venons par la 3D.

Prenez une bonne respiration profonde, très présents dans le moment présent.

La perspective est en train de changer, votre perspective, quand vous pouvez descendre de cette couverture et vous permettre de passer par ce moment essentiel (NDI : ou fondamental) du rééquilibrage des déséquilibres. Vous n'allez pas rééquilibrer en retournant sur la couverture de ce livre. Vous allez rééquilibrer dans un état de conscience beaucoup plus grand, une réalité beaucoup plus grande. C'est pourquoi vous avez choisi d'être ici.

Prenons une bonne respiration profonde, pendant que nous intensifions les lumières de la maison. Prenez une bonne respiration profonde.

Peu d’anges ont, sont allés aussi loin, allés de cette façon, se permettant de retourner - pas vraiment en arrière, mais de passer par ce qu'ils pensaient essayer de quitter. Peu d’anges sont arrivés au point où ils pouvaient permettre leur illumination, leur conscience à un tel niveau dans une réalité si dense. Très peu. Et vous le faites. Chacun d'entre vous.

Un monde en éveil 

Maintenant, qu'en est-il du reste du monde? Hm. Hm. Qu'en est-il du reste du monde?

Le monde ... (Adamus soupire) Donc, beaucoup d'humains sont en ce moment à ce point de choisir l'éveil. Oui, beaucoup sont dans les premiers stades de l'éveil. Beaucoup, beaucoup sont à ce point de choisir l'éveil.

 Il y a une petite courbe exponentielle ici. Si seulement quelques humains permettent leur illumination, cela mettrait en place la dynamique pour que beaucoup d'êtres humains commencent à choisir leur éveil. Mais quand assez d’humains permettent leur illumination, cela met en place une sorte de ... c'est comme un effet du soleil sur ceux qui vivent encore dans cette réalité très limitée, qui vivent encore sur la couverture du livre. Mais on peut dire qu’en permettant, votre illumination devient la lumière du soleil sur la couverture de leur livre où ils commencent à voir que c'est juste la fichue couverture. Que ce n'est pas toute la réalité.

Nous avons donc beaucoup d'êtres humains en ce moment sur cette planète qui arrivent à peu près au moment de choisir leur éveil ou dans les tous premiers stades où vous pouvez encore choisir de ne pas vous éveiller. Ils peuvent choisir de rester simplement sans bouger. Cela crée une dynamique intéressante que vous voyez dans le monde autour de vous, que vous voyez dans les nouvelles. Vous voyez que cela crée beaucoup de comportements étranges et bizarres, mais cela ne devrait pas être une surprise, parce que, eh bien, c'est ce que vous avez fait quand vous commenciez juste à entrer dans votre - oh oui, vous vous souvenez- quand vous commenciez juste à entrer dans votre éveil. Beaucoup de choses folles se passent maintenant.

Maintenant, vous le savez, mais je vous le rappelle, ne soyez pas pris dans le drame. Ne vous laissez pas prendre dans le drame de «Le monde est en train de s'effondrer." Non, la couverture du livre est en train de changer. Il se retourne à l'envers, à l'envers. Permettez-leur de passer par leur éveil comme ils le souhaitent ou de ne pas le choisir. Permettez-leur de ne pas le choisir.

Cela va être de plus en plus difficile pour les humains de ces prochaines générations d'essayer de rester endormis, parce que le soleil brille - heh, le soleil, c'est vous! - Parce que le soleil brille si intensément en ce moment sur les anciens systèmes, les valeurs, les anciennes croyances, et les vieilles limites. Donc, il y a cette énorme, vous pourriez dire, une sorte de pression sur le monde en ce moment et sur les êtres angéliques entrants qui n'ont jamais été ici avant, une énorme pression pour se réveiller.

Maintenant, certains d'entre vous savent ce que c'est lorsque- vous êtes littéralement endormis dans votre lit, endormis et quelqu'un essaie de vous réveiller, ou un réveil, et vous savez comment certains d'entre vous sont. Vous êtes comme des ours. Vous êtes groggy. Vous ne voulez pas vous réveiller. Vous résistez. Mais vous savez que vous allez vous réveiller tôt ou tard, parce qu'ils vont continuer à vous pousser, que le réveil va continuer à sonner, et c'est un peu ce qui se passe sur cette planète en ce moment. On ne pas dire que tout le monde se réveille, mais il y en a suffisamment pour que cela cause une pression énorme. Donc, en d'autres termes, les choses vont continuer d'évoluer beaucoup, beaucoup, beaucoup plus rapidement  que par le passé.

Puis des choses se produisent, comme ce qui s'est passé ici avec la météo pour dégager la substance qui n'est plus nécessaire. Donc, oui, vous allez voir plus d'événements météorologiques. Vous allez voir plus de gens - vous savez ce que c'est lorsqu’ils deviennent agités, agacés- vous allez voir plus de gens qui essaieront de se nourrir des autres, plus de drame, car cela apporte des déséquilibres. Cela les apporte pour la résolution.

Alors vous allez être en plein milieu de toute cette folie. En plein milieu de celle-ci. Mais vous, mes amis, (a) vous n'avez pas à la résoudre; (b) vous n’avez pas à vous impliquer en cela, et (3) vous pouvez avoir de grands sièges au Grand théâtre de la vie et vous contenter de regarder ce qui se passe, et d'être l'observateur et la norme et le soleil, le tout en même temps, mais vous permettre vraiment d’apprécier.

Maintenant, ce que je dirais c’est que ... Je vais jeter le gant là. Pouvez-vous avoir de la compassion pour vous permettre réellement d'apprécier votre vie en premier et en deuxième, pour apprécier au moins ce que d'autres traversent? Maintenant, je sais que vous allez dire, "Mais les humains souffrent chaque jour." Oui, ils le font, et ils le choisissent, et vous l'avez fait. Vous l'aviez choisi. Vous aviez choisi que vous iriez à travers votre souffrance. Et vous allez me dire: «Mais le monde est rempli par la guerre et le chaos et tout le reste ..." Eh bien, oui, il l’est, et cela va se résoudre. Il permettra la résolution.

Je n’approuve en rien, tout cela. Cela n'a pas à être de cette façon. Mais si vous vous permettez la joie de vivre, si vous permettez votre illumination, cela va avoir plus d'effet, cet effet soleil, que toute autre chose. Le plus drôle, c'est que vous n'essayez pas d'être le soleil pour les changer. Vous le faites pour vous-même, mais cela aura une incidence sur eux.

Ainsi je mentionne cela en particulier aujourd'hui parce qu'il y a une énergie ici dans la salle. Nous avons des Shaumbra. Nous avons des êtres angéliques. Nous avons des animaux en peluche et nous avons un peu de tout. Mais il y a aussi une dynamique très intéressante dans cet établissement, et ce sont ces employés du gouvernement qui sont ici pour secourir les sinistrés. Et ils font un merveilleux travail pour aider les résidents de la région. Mais cela crée une énergie intéressante qui est mélangée dans ce Shoud pour que vous la sentiez tous, parce que qui sont-ils? En plus de travailler pour le gouvernement, ils sont des supports d'énergie. Ils sont là où vous aviez l'habitude d'être, là d'où vous venez en tant que supports de l'énergie. Il y a encore un peu de désir de revenir à cela. Pas nécessairement pour travailler pour cet organisme gouvernemental en particulier, mais d'être là en tant que supports pour l'énergie. Et ils font un excellent travail pour aider les autres, pour supporter l'énergie.

C'est un petit rappel intéressant, parce que même pendant que nous faisions la DreamWalk, l'énergie était très présente dans ce que nous faisions. Certains d'entre vous l’ont peut-être même consciemment senti ou en eu connaissance. Ce vieux recul, cette vieille traction subite pour dire: «Oh, ces jours à supporter l'énergie. Oh! C'est alors que je servais la planète et tout le reste. "Mais je veux que vous réalisiez ce moment, il s'agit de vous servir, de laisser les énergies vous servir. Cela semble égoïste. Ça ne l’est pas. C'est ce pourquoi vous êtes venus là, pour ça, et cela a plus d'effet sur la Terre que tous les FEMAS (NDI : Les travailleurs de l'Agence fédérale de gestion des urgences) dans tous les pays réunis. Une seule personne suffit. Juste vous.

 Prenons une bonne respiration profonde dans ce Shoud très spécial, Shoud 2 de la série Révélations ( NDI : ou Découverte), où nous faisons une promenade à travers la 3D.

 Nous retournons à travers elle, sans sauter hors d’elle, sans chercher à sortir de celle-ci. Nous retournons à travers elle avec compassion et appréciation et réalisation que vous pouvez toujours être dans la 3D, mais vous pouvez être dans n'importe quelle autre qualité dimensionnelle que vous choisissez. En d'autres termes, appréciez la vie.

 Et rappelez-vous toujours que tout va bien dans toute la création.

 Avec cela, Namasté.

 

 
 
 

 

 

 

 

 

 

×