Guérison Quantique, à distance, thérapies, massage, massage à domicile, massage ayurvédique, .

Kuthumi Abondance et flux

 

 

Café de l’Âme Avec Kuthumi « Abondance et Flux »- canalisé par Marisa Calvi en Juillet 2016

Café de l’Âme Avec Kuthumi

« Abondance et Flux »

Diffusé sur www.blogtalkradio.com, le 29 Juillet 2016

Pour écouter l’enregistrement audio complet en version originale:

http://www.blogtalkradio.com/marisa-calvi/2016/07/29/abundance-and-flow

 

Marisa et Kuthumi sont heureux que cette canalisation soit traduite et partagée collectivement, tant qu'aucun argent ou des frais ne sont exigés pour cela, et que le crédit approprié soit donné quant à sa source.

 

© Marisa Calvi 2015 www.newenergywriting.com

 

Marisa : Bonjour à tous, là où vous êtes à l'écoute. Bienvenue au Café de l’Âme. Mon nom est Marisa Calvi. Je suis auteur et canal du Maître ascensionné Kuthumi Lal Singh. Et ceci est notre petite émission mensuelle où nous nous réunissons simplement et entrons dans un bel espace sacré pour prendre un certain temps hors de l'ordinaire et de la routine quotidienne, pour avoir une belle heure ou parler avec Kuthumi et vraiment se sentir dans notre connexion d’âme. C’est grand de vous avoir tous ici.


Le thème de ce soir est l'abondance et le flux et je suis vraiment impatiente de cela. J'ai quelque peu résisté à parler, à canaliser, à ce sujet pendant un certain temps, mais dans notre dernière émission de radio, Kuthumi a dit: vous savez quoi? Je veux réellement faire une émission sur ce point, et je veux faire une classe sur ce sujet aussi bien. Parce que, bien que nous fassions ces émissions mensuelles, nous donnons aussi des cours en ligne, ainsi nous ferons une classe abondance et flux dans trois semaines.

 

Donc, sur l'abondance et le flux. J'ai fait un grand voyage avec ceci au fil des ans, je suis certaine que nous l’avons tous fait. J'ai eu mes hauts et mes bas ainsi que des moments où cela a été un véritable fardeau, et des moments où je me suis surprise à voir ce que je pouvais créer. Nous nous sommes tellement concentrés sur les finances au cours des années et quand nous parlons de l'abondance, même dans le monde spirituel, cela nous ramène vraiment aux finances.


Et nous allons parler au sujet des finances et de l'argent ce soir parce que c’est quelque chose avec laquelle nous nous amusons et que nous éprouvons toujours, mais pour moi, lorsque nous voulons vraiment entrer dans l'abondance, c’est au sujet de notre flux de créativité. C’est notre connexion avec la vie. C’est de savoir si nous choisissons d'aller au-delà de la survie et d'avoir réellement la joie de l'expérience.  Et ce sont toutes les choses que Kuthumi et l'âme ont partagé avec moi ces dernières années.


J'ai eu tellement de plaisir à ouvrir cette partie de moi et il y avait beaucoup de couches en  elle. Et je pense que c’est ce que  Kuthumi va vraiment nous inviter à regarder ce soir, ce sont les couches que nous avons là-dessus.

 

L'une des premiers dont j’avais conscience était l’histoire que je projetais sur moi-même. Il fut un temps où je ne luttais pas tellement financièrement, mais une de mes amies a fait un commentaire, pas un commentaire terrible, et elle ne portait pas de jugement: elle m’a juste réfléchi l'histoire que j’avais projeté en dehors. Et c’était une concernant le manque et une autre la survie. Et à la minute où elle me l'a dit, c’était un peu comme: Accroche-toi, ce n’est pas réellement où je suis. Mais j'avais projeté tellement longtemps cette histoire et raconté cette histoire aux gens: «Je ne peux pas le faire parce que je n'ai pas l'argent, quand j'aurai l'argent, alors j’irai et voyagerai ici ..." ainsi, cela m’a fait prendre conscience de ce que je peignais réellement et qu’elle énergie j’envoyais réellement pour créer mon expérience.


Et je sais que nous avons notre très cher ami St. Germain ou Adamus (comme il est parfois appelé) qui dit que quand vous marchez comme un Maître et que vous parlez comme un Maître, alors vous êtes un Maître. Donc, ce fut une chose très importante/ très grande pour moi. Quand j’ai tout simplement commencé à me sentir et à me dire que j'étais abondante, beaucoup de choses se sont déplacées parce que cela changeait mon histoire. Alors, je suis certaine que nous allons entrer dans cela.

Pour moi personnellement, une autre couche que je connais dans laquelle Kuthumi entrera, c’est la confiance. Ce fut vraiment une très grande chose de remettre mes croyances humaines concernant l'argent à l'âme avec la confiance absolue que l'âme pourrait être mon conseiller et directeur financier.

Alors, je voudrais que vous tous preniez une respiration avec cela.


Ce fut vraiment un merveilleux moment: J’ai eu une séance avec Norma Delaney et nous avons eu une conversation très franche et elle a dit: «Eh bien, faites-tu confiance à ton âme" ? J’ai dit: «absolument». "Eh bien peux-tu avoir confiance que l'un des meilleurs conseillers financiers de la planète est ton âme et peut te servir?" Et je les ai alors remises (NDI : les finances) à l'âme. Je lui ai dit: «Tu sais, je suis absolument convaincue que tu sauras toujours me soutenir et créer non seulement ce dont j’ai besoin, mais encore plus.» Et ce fut également un autre changement énorme pour moi.

Donc, je voulais juste partager cela avec vous au cas où cela déclenche quelque chose en vous, vous inspire quelque chose, pendant que vous parlez à l’âme pour dire simplement: « J’ai absolument confiance qu’ensemble nous pouvons créer. » Et, en passant, cela devient plus que de l’argent. 

 

Alors, faisons un peu de respiration. Rassemblons-nous tous étheriquement dans Le Café de l'Âme et mettons-nous à notre aise. Prenons nos boissons et nos gâteaux (rires) et soyez prêts pour ce que Kuthumi a à partager avec nous au sujet de son voyage avec l'abondance et le vôtre aussi bien.

 

Installons-nous confortablement maintenant.


Prenons une belle respiration profonde, et recueillez-vous juste avec moi, et l'âme,
et Kuthumi, dans le beau café que nous avons tous créé ensemble.


La table parfaite: peut-être près de la fenêtre pour vous. Peut-être que vous voulez être près du stand à gâteaux ainsi vous pourrez regarder toutes les belles, belles créations là-dedans.


Une respiration profonde.


Votre boisson chaude préférée - ou froide. Il suffit de se sentir tellement sûr et comblé
et vous ne devez pas vous inquiéter au sujet de la facture pour votre gâteau ou une boisson aujourd'hui: elle est pour la maison. Quelle merveilleuse façon pour nous de commencer notre abondance! (rire) Ce café est totalement votre création, alors pourquoi ce ne serait pas gratuit
d’avoir ce que vous voulez ici?

Profonde respiration, et rappelez-vous juste de sentir vraiment votre connexion d’âme.


Une respiration profonde.


KUTHUMI: Namaste, chers. Alors oui, j'obtiens finalement de faire une émission sur l'abondance et le flux. Sera-t-elle au sujet de l'argent ? Oui, elle le sera. Sera-t-elle au sujet du choix de vivre ? Oui, elle le sera. Sera-elle au sujet de combien vous voulez être ici pour découvrir la vie, de combien vous vous êtes engagés à être ici? Oui, elle le sera.

 

Et cela va être beaucoup plus parce que mon émission sur l'abondance est abondante avec la sagesse et la joie et l'amour. Et elle est abondante avec l'amour que vous êtes, tous ici réunis, parce que si vous écoutez cette émission alors je sais que vous voulez un changement.

 

Vous voulez changer la façon dont votre créativité s’écoule, vous voulez changer la façon dont la vie vous sert, vous voulez réaliser beaucoup plus de qui vous êtes: votre vérité en tant que créateur.


Prenez une grande respiration avec cela, s'il vous plaît.


Je suis ce que je suis, le plus grand créateur qui ait jamais été, est, et sera toujours
comme vous l’êtes.


Il n'y a rien de plus majestueux que qui vous êtes en ce moment et ce que vous créez pour votre expérience. Je veux que vous embrassiez vraiment cela avant que nous passions, parce que si vous voulez passer avec ceci, si vous voulez venir avec moi…

 

Marisa n'a pas lancé cette émission correctement. Elle aurait dû dire: je vais vous révéler les secrets de l'abondance. Je vais vous montrer les clés pour libérer votre créativité – c’est très dramatique, n'est-ce pas?


Et voyez, c'est l'une des premières choses à laquelle nous devons faire face: au fil des ans, toutes ces histoires sur l'abondance, tous ces gens, beaucoup de belles personnes spirituelles - elles ont lancé ceci sur le marché avec le sens de la guérison, de la fixation et de changer qui vous êtes. Et pour beaucoup d'entre vous, votre croyance au sujet de l'abondance est aussi: je dois guérir et fixer et changer quelque chose en moi. Beaucoup de personnes ont fait beaucoup d'argent en promettant d'aider à fixer l'abondance ... une sorte d'ironie, n’est-ce pas?

Si j'avais facturé ceci peut-être que j'aurais gagné une certaine somme d'argent aussi.

 

Il y a tellement de drame autour d'elle, tellement de drame. Et pour beaucoup d'entre vous, c’est le dernier lieu de drame dans votre vie aussi. Vous êtes aux prises avec le karma et la famille. (Rires) Vous avez accepté le monde autour de vous avec sa folie et Donald Trump. Vous avez accepté peut-être que votre poids ne sera jamais tout à fait ce que vous voulez qu’il soit. Vous connaissez la beauté de votre âme et la connexion et l'amour qui sont là pour vous.
Et puis la facture de téléphone arrive. Ces chiffres dans votre relevé bancaire vous font sentir combien vous êtes moins que le créateur que nous avons tous dit que vous êtes. C’est une énergie concasseuse: Je sais ce que c’est. Je vécu cela dans certaines vies. J'ai également éprouvé la splendeur de l'abondance sans limites.

 

Et vous savez quoi? Dans toutes ces vies, il n'y avait aucune différence dans la base de mon énergie. J'ai été riche et me suis détesté encore. J'ai été pauvre et je me suis aimé. Alors, même Marisa est un peu surprise. Elle dit: Kuthumi, je pensais que vous alliez dire que si nous nous aimions, cela allait être la clé qui serait le changement. Que c'est parce que les gens n’ont pas vraiment embrassé leur amour de soi qu'ils ne possèdent pas beaucoup d'argent. Pas vrai.


Je sais que certains d'entre vous qui écoutent, vous savez à propos de l'amour de soi, vous savez à propos de nourrir - et en quelque sorte, l'énergie ne se déplace toujours pas. L'amour de soi est une grande partie de celle-ci. Je sais que beaucoup d'entre vous ont décalé cela quand vous êtes allés dans votre amour de soi. Et c’est important. Sans l'amour de soi, nous n’aurions aucun lien pour vouloir faire l'expérience de quoi que ce soit ici: Hé bien, pas dans la joie et l'émerveillement de toute façon. Alors oui, je vais dire qu’une couche de celle-ci est l'amour de soi.


Cela ne concerne pas votre illumination. Vous avez eu des vies éclairées où vous étiez pauvres. (Rires) Vous avez eu des vies éclairées où vous étiez riches.

 

Regardez autour du monde maintenant: sont-ce seulement les éclairés qui sont riches? Donc, ce n’est pas par rapport à  l'illumination non plus. Mais encore, vous voulez avoir votre illumination, la connaissance, la volonté d'embrasser l’amour de votre âme pour savoir que vous êtes plus qu'un simple humain. Alors oui, c’est une autre couche.

Je suis ce que je suis, éclairé. Parce que vous êtes, vous êtes. Vous savez que vous êtes parce que vous êtes ici à l'écoute avec moi Kuthumi. Je parle seulement aux personnes éclairées. (Rires) Si vous savez que vous êtes Dieu aussi, vous savez que vous êtes le créateur. Vous savez que vous êtes une âme ayant une expérience – c’est votre illumination.

Mais c’est sur le choix de la façon dont vous êtes éclairés. Parce que vous pouvez choisir l'illumination avec des limitations à votre expérience humaine, et vous pouvez choisir l'illumination avec des possibilités illimitées.


Alors sentez-vous dedans mes chers.

 

Quelle histoire avez-vous toujours autour du pourquoi vous devriez avoir quelques limites? Que pensez-vous à propos de vous-même? Ne pensez pas à l'argent: il suffit de penser à la créativité. Où sont vos limites? Vous en avez tous. Vous arrivez à un certain point avec quelque chose de créatif, et c'est au plus loin ce qui peut être atteint.

 

Maintenant, ce n’est pas pour que vous vous portiez un jugement, mais je veux juste que vous observiez. Parce que quand vous pouvez observer les parties de votre vie où vous pouvez, même mentalement, reconnaître qu'il y a une limite ... peut-être qu'elle est financière. Mais elle pourrait être dans votre carrière, dans une relation, quand vous arrivez à un certain point dans une relation et qu'elle se termine toujours.

 

Et ces choses ne sont ni bien ni mal: Je veux revenir à cela. Ce n’est pas pour que vous vous jugiez. Mais quand vous devenez conscient des modèles/schémas que vous avez autour de l'endroit où vous limitez les choses, alors vous pouvez aussi bien prendre conscience de la façon dont vous créez inconsciemment des limites. Et il n'y a rien de mal à cela. Nous l'avons fait vie après vie pour survivre, pour avoir certaines expériences.


C’est en fait une partie très naturelle de l'être humain: fixer des limites pour nous-mêmes. Très naturel, (rire) mais ce n’est pas naturel pour l'âme. Ce n’est pas naturel pour quelqu'un qui vit avec sa connexion d’âme, donc beaucoup d’entre vous se sentent frustrés, ne l’êtes-vous pas?


Je sais que je suis un créateur sans limites et pourtant une partie de ma vie ne peut pas briser cela. Mais voyez, c'est une autre merveilleuse façon de vous tenir enfermé dans votre propre jugement. C’est une merveilleuse façon de limiter votre amour de soi.


L'abondance n'est pas au sujet de vous prouver à vous-même combien vous êtes créateur. Vous avez eu des durées de vie en tant qu’artistes étonnants créant des œuvres fabuleuses. Oh regardez ces artistes fantastiques qui sont morts sans le sou. Et vous voyez des personnes sans créativité qui ont tout simplement de la terre, de l'argent, parce qu'ils sont nés dans la bonne famille. Donc, cela n’a rien à voir avec la façon dont vous embrassez votre créativité. Mais c’est au sujet de la façon dont vous êtes prêts à jouer avec votre créativité aussi bien.


Combien êtes-vous prêts à accepter la responsabilité de la vie que vous vivez ?

Combien êtes-vous prêts à prendre la responsabilité des limites qui sont là, même si vous savez qu'elles viennent des vies passées, ou à partir du karma ou, pire encore: Est-ce un aspect qui me retient?


Combien êtes-vous prêt avec l'âme à assumer la responsabilité de l'endroit où vous êtes en ce moment et tout ce qui est dans votre expérience? Combien êtes-vous prêts à laisser ces aspects, à laisser cette vie passée, à laisser votre situation familiale hors du crochet pour une fois? Combien êtes-vous prêt à prendre la responsabilité absolue pour votre abondance?


Elle (l’abondance) n'est pas sur la façon dont vous travaillez dur. Certaines des personnes les plus pauvres sont les personnes qui travaillent le plus sur cette planète, ne le font elles pas? Elle n’est pas en rapport avec ce que vous faites humainement en échange de l'argent. Tout autour de vous, vous pouvez voir des exemples absolus où rien de tout cela n’est logique: une idée d'entreprise qui fait des millions, quelqu'un qui a trois emplois juste pour payer les factures et mettre de la nourriture sur la table pour sa famille. Il n'y a aucun équilibre autour de l'échange de l'argent donc laissez aller la linéarité de l'argent.

Vous êtes tous verrouillés dans les croyances de la conscience de masse: plus d’études, plus de carrière, plus d'argent. Mais vous savez que ce n’est pas vrai. Mais bon nombre d'entre vous portent encore cette croyance profonde en eux.

 

Je sais que je peux laisser aller et être juste un créateur sans limites, mais il y a cette chose sur terre où vous devez avoir un emploi. Et je ne dis pas de ne pas avoir un emploi, je ne dis pas que ce système ne fonctionne pas pour tout le monde, mais que la linéarité de certains échanges humains pour de l'argent est tout simplement une conviction dans laquelle nous avons tous acheté dedans.


Elle (l’abondance) n’est pas sur la façon dont vous êtes intelligents (rire) parce que certains d'entre s’accrochent à cela. Si j'étais assez intelligent j'aurais une idée. Si j'étais assez intelligent j'aurais un meilleur travail. Si j'étais assez intelligent, je serais plus éclairé et ce serait la clé de mon abondance. La plupart du temps l'intelligence est en fait un moyen de dissuasion parce que l'intelligence aime la linéarité. L’intelligence aime les buts et les idéaux. Mais l'intelligence, elle n'est pas ceci.

 

Alors, ce que je reçois de Marisa c’est cela : vous nous dites beaucoup de ce que l'abondance n’est pas. Peut-on passer à ce qu'elle est?


L'abondance est la confiance absolue dans votre créativité. De reconnaître que vous êtes un créateur et la confiance dans l'essence absolue de vous-même en tant que créateur, et permettre l'écoulement de la créativité dans votre vie.


Respirez avec moi maintenant et sentez-vous en cela dans votre âme.

.
Dans ma dernière vie en tant que Kuthumi Lal Singh, Je suis né dans une famille qui était très riche et qui m'a soutenu. Je n'avais pas besoin de travailler comme vous le savez tous, de sorte que j'ai étudié. J’ai senti que les finances de ma famille m'avaient accordé une liberté que tellement peu d'autres avaient eue, que cela me servirait effectivement, d'une certaine manière, à rembourser l'univers en devenant la personne la plus sage que je pourrais être. J’ai donc étudié et étudié


Et pendant que j'étudiais, j'ai senti que quelque chose de plus profonde en moi se réveillait aussi. Je sentais mon âme remonter à la surface de plus en plus: mais il n’y avait pas de temps pour cela, parce que je voulais étudier et étudier, et étudier.  Et comme l'âme ne me laissait pas seul (rires) J'ai décidé d'étudier l'âme. Ainsi, j'ai étudié la théologie et la philosophie. Je voulais comprendre cette partie de moi qui est si intangible, pourtant nous savons tous que nous l’avons. Mais je voulais la comprendre mentalement.

 

Je pensais que j’allais devenir tellement sage, que j’allais enseigner aux gens tout au sujet de leur Esprit. (Rires) J’ai fini en quelque sorte par le faire de toute façon! Mais je vais vous dire quelque chose: ce ne fut pas de la façon dont je l'avais imaginé. 

Alors ma santé m'a quitté et mon corps s’est effondré.  Tout ce qui me restait était mon Esprit et quelques reflux d'émotion, laissés pour compte. (Rires) Quand j’ai finalement décidé que j'étais malade de la recherche, que j'étais malade de rassembler les connaissances et que j’embrassais simplement mon illumination - j’ai eu encore une fois le soutien financier de ma famille. Mais je savais que cela n’avait rien à voir avec ma créativité et mon abondance.


Comme je marchais sur terre embrassant mon amour, embrassant la joie et l'émerveillement de la vie autour de moi: tout est venu pour me soutenir. Certes, j’ai passé la plupart du temps en Inde où je n’avais pas besoin d'une énorme quantité de finances. Mais j'étais tellement doué. Parfois, oui, il y avait échange. Je faisais des corvées pour les personnes en échange d'un repas. Mais la générosité que la vie m'a offerte était au-delà de tout ce que j’aurais pu imaginer.


Je n’ai jamais eu à chercher ou demander parce que quand j'ai dit: «Je suis éclairé», j’ai dit aussi: «âme, marche avec moi". Et la confiance absolue que j'avais dans l'âme pour créer avec moi a permis mon flux et a permis une abondance au-delà de ce que tout dollar ou pièce de monnaie ne pourrait jamais mesurer.


Respirez avec moi maintenant et je veux que vous vous sentiez dans l'essence très créative de laquelle vous êtes né.


Installez-vous confortablement. Peut-être, fermez les yeux. Je ne m’en soucie pas: vous faites comme vous voulez. (Rire) Mais je veux que vous vous sentiez dans l'unité de laquelle nous sommes tous nés. Je veux que vous sentiez combien l'énergie de l'unité est infinie, sans limites. C’était la créativité pure et puis vous, une petite étincelle de cette unité, avez fait un pas loin.


Vous voyez maintenant, une petite partie d'entre vous pense que parce que vous êtes une petite étincelle de l'unité, c’est là où vos limites ont commencé. Mais elles ne l'ont pas fait parce que quand vous avez fait un pas loin de l'unité, c’était pour être votre propre être souverain, vous deveniez vous-même un être créatif sans limites.


Combien d'entre vous ont aspiré à retourner à l'unité? Je sais que tant d'enseignants et de gourous ont parlé de cela: quand je reviens à l'unité, quand j'accepte ma place dans l'univers, alors tout est ok. Mais nous n’y retournons pas, n'est-ce pas ?


Vous avez commencé en tant que cette petite étincelle, une toute petite étincelle, mais vous êtes sorti et avez joué avec votre créativité à bien des égards. Vous êtes maintenant un brasier. Vous avez trempé jusqu'à l'expérience. Vous absorbé, absorbé tant de sagesse et de connaissance, joué avec les secrets de l'univers dans les écoles de mystère, dans les vies de l'illumination, mais il y a encore partout ce sentiment: je suis juste cette petite étincelle.


Je suis juste cette petite étincelle qui s’est séparée pour aller jouer. C’est de là où tout ce sens de la limite est arrivé. Et regardez alors comment la vie confirme cela pour nous!


Pourquoi pensez-vous que nous avons créé des finances en premier lieu? (Rires) En sommes-nous venus à croire que les finances étaient la façon dont nous nous connections les uns avec les autres? Comment puis-je mettre une mesure sur mon échange entre vous et moi?

 

Nous avons pris l'abondance dans son essence, l'avons transformée en quelque chose appelée les finances, et puis nous avons essentiellement établi cela avec bien plus de limites.

Mais cela nous a fait sentir confortables et en sécurité. Enfin nos esprits (mental) ont compris comment nous pourrions interagir les uns avec les autres pour échanger des biens, pour reconnaître les efforts et les compétences de quelqu'un. Donc nous pensions que cela allait être récompensé. Et beaucoup d'entre vous s’accrochent à cela aussi: je ne suis pas riche parce que je ne suis pas récompensé pour mon expérience ici. Donc je ne fais pas l'expérience correctement, donc je dois continuer à chercher. Et cela se développe en spirales, vous ramenant juste dans ce sens de vos limites et pour que vous vous méfiez de votre créativité.

 

J'aimerais que vous tous trouviez une pièce de monnaie ou votre bourse ou que vous visualisiez une pièce de votre monnaie pour regarder et voir ce qu'elle est dans sa forme physique simple. Et pourtant, nous avons mis tant de choses là-dessus. Les croyances et la linéarité que nous avons autour des finances sont incroyables. Mais surtout, ce que nous avons fait c’est de définir qui nous sommes et notre place dans la société, ne l’avons-nous pas fait?
Le roi a toujours été le plus riche ... puis les seigneurs en-dessous de lui ... plus bas jusqu'aux paysans

 

Nous n'aimons pas quand nos saints hommes sont riches parce que nous pensons que cela n’honore pas leur rôle (rires) dans la spiritualité. Et il y en a un autre, n’est-ce pas? Le vœu spirituel: Je suis spirituel, je suis saint, je suis éclairé. Je ne peux pas être trop riche, parce que cela signifierait que je ne suis pas assez pieux – en se tenant sur ces vieilles vies de prêtre et de prêtresses.


Oh mon Dieu. Quand vous étiez le prêtre et les prêtresses dans l'Egypte ancienne, vous aviez une richesse et une abondance incroyables. Savez-vous quand toute cette merde est venue? Et je suis désolé, je faisais partie de ceci ... (rires) c’était au moyen âge en Europe. Jusque-là, le clergé, les saints hommes, ils étaient assez riches.

 

Certes, le Vatican a fait en sorte de garder cela pendant un certain temps, il le fait encore, mais je vais vous le dire ainsi: En tant que Saint François, j’ai fait vœu de pauvreté, mais ce n’était pas une question de survie. C’était pour voir à travers l'illusion de l'argent. Mes prêtres, ainsi que Sainte Claire et ses sœurs n’ont jamais eu besoin de quoi que ce soit. Nous nous sommes habillés simplement, nous avons mangé simplement, mais nous étions toujours logés, nous étions toujours nourris. Nous ne nous en sommes jamais voulu. Nous avons été soutenus par Dieu, nous avons été soutenus par ceux qui ont compris la beauté de ce que nous faisions. Nous étions riches dans l'amour de nos cœurs. Nous étions riches dans notre connexion à Dieu. Nous étions riches dans notre choix de vivre avec l'Esprit et l'âme.

 

Alors, quand vous entendez mon histoire de saint François comme étant dite de la pauvreté, il suffit de savoir que je n'avais aucun intérêt dans la superficialité de la vie noble. J'étais né en elle. Je la connaissais. Je connaissais l'abus que l'argent a permis dans l'église. Je connaissais l'abus que l'argent a permis à ceux dans des classes plus élevées. En tant qu’enfant, j’étais allé à travers les bidonvilles à Assise. Je ne voyais pas le manque parce qu'il y avait des maisons remplies d'amour et de joie et ma maison n'avait pas cela. Ai-je été plus riche que ces personnes? Jamais.

 

Alors, quand nous avons fait notre vœu de pauvreté, c’était notre déclaration pour l'illusion que nous avions vue au travers de la finance: nous savions que les finances n'étaient pas la clé pour avoir une belle vie. Et nous avons montré aux gens que l'amour de Dieu et la confiance de Dieu - qui était notre façon de dire notre confiance dans l'âme et la confiance en notre créativité - saurait toujours nous guider, nous nourrir et ne nous laisserait jamais dans le manque. 

Pour bon nombre d'entre vous, vous avez fait des vœux au cours des nombreuses vies en tant que membres du clergé: même dans certaines des écoles de mystère. Mais rappelez-vous l'essence de ces vœux de pauvreté ... c’était tout simplement pour laisser aller l'attachement à ce que vous aviez cru que l'argent pourrait vous fournir. Beaucoup de personnes font de l'argent leur passion, font de l'argent leur religion et elles le font bien, mais elles ne sont pas tout à fait heureuses ou satisfaites dans la vie.


Beaucoup d'entre vous ont une mémoire très tordue de votre vœu de pauvreté de ces temps. C’était pour voir au travers de l'illusion de l'argent et que cela viendrait vous récompenser dans la vie. Il est normal d'aimer de belles choses. Il est normal de vouloir avoir de belles choses et aussi de voyager. Mais vous savez qu’au fond, ces choses ne vont pas satisfaire votre désir de vivre avec l'âme. Si votre désir de vivre avec l'âme est d'abord et avant tout, alors tout vient pour soutenir cela.

 

Prenez une grande respiration.


Beaucoup d'entre vous portent le karma de vos familles. Que se passerait-il si je devenais abondant? Que penseraient-ils de moi? Et qui suis-je pour changer le schéma dans lequel je suis né? Certains d'entre vous ont eu un grand plaisir à changer beaucoup d'autres modèles/schémas autour de votre famille, alors pourquoi pas l'abondance?


Et voici où une autre chose entre aussi. Récemment, dans notre école/classe des aspects, nous avons parlé de laisser aller et d'intégrer cet aspect de la sorcière: beaucoup de peur autour d'être puissant et d’être un créateur, que les gens viennent se nourrir de moi. Et avec l'alimentation, vient parfois la persécution et la torture.


Que se passerait-il si je ne devenais abondant? Alors, les gens viendraient se nourrir de moi. D’un: ils voudront savoir pourquoi je suis abondant et ils voudront connaître les secrets. Et de deux: ils pourraient vouloir me prendre mon argent. Et si je ne suis pas disposé à partager, alors que me feront-ils?


Pouvez-vous faire confiance que si vous permettez la belle abondance dans votre vie qu’elle sera sûre et que vous pouvez choisir de vous rendre compte de ceux qui viennent pour se nourrir et tout simplement de ne pas les permettre dans votre espace? Votre abondance sera toujours sûre si vous revenez à cette confiance dans l'âme.

Oh, combien d'entre vous ont été tués pour votre argent dans le passé? (Rire) Combien d'entre vous ont eu des vies solitaires en raison de votre argent? Combien d'entre vous pensaient que l'argent serait la clé pour avoir l'amour dans votre vie, pour constater seulement que c'était juste quelqu'un qui voulait venir pour prendre vos finances et profiter de vous et d’elles? Combien d'entre vous ont été tués pour ces tas d'or?


Vous voyez, une grande partie de vous dit trop souvent que la vie est beaucoup plus simple quand il n'y en a pas tellement autour. Et pourtant, une partie de vous dit aussi que la vie serait tellement plus facile si elle (l’abondance) était là! (rire)

Alors, qu’en est-il? Rester en mode de survie en toute sécurité, mais petit et limité, ou prospérer et permettre le flux de la vie?


Combien d'entre vous ont le schéma/modèle que vous obtenez juste assez, juste au bon moment? Que ce soit quelqu'un qui puisse vous prêter, ou qu’en quelque sorte le travail vienne juste, que l'occasion arrive juste?


Ahhh, vous savez, c'est un peu comme vous taquiner, vous montrer à vous-même: wow! Je peux le faire. Mais je le fais toujours avec un peu de drame et ce sens de survie et ce sentiment de juste me sauver - juste assez d'amour de soi pour vous empêcher d'être démuni.


Alors, imaginez si vous pouviez permettre encore plus d'amour et encore plus de confiance et la responsabilité de votre créativité, que cela puisse arriver dans une aisance et grâce que vous savez être une manière naturelle d'être.

 

Comment briser ce schéma?


Eh bien, tout d'abord, être conscients de cela signifie que vous avez la possibilité de le changer. Et parfois, cela peut demander un peu de traitement mental pour regarder. Qu'est-ce que je continue à faire qui maintienne ce modèle en place? Est-ce une histoire que je me raconte? Est-ce une action que je fais toujours ou est-ce une action que je ne fais pas?


Respirez juste avec ceci pendant un instant.

 

 

Y a-t-il un modèle/schéma autour de mon abondance et qu’est-ce que je fais pour renforcer cela? Cela peut être une question très difficile à laquelle répondre car il faut beaucoup d'honnêteté et il faut être très disposés, prêts, pour vouloir vraiment que cela vous soit révélé.


Combien avez-vous fini avec l'ancien modèle que vous avez et à quel point voulez-vous le changer?

***


Nous allons maintenant passer aux questions, parce que ces questions vont/ entrent dans ce sens de la frustration et le sentiment de : diable qu’est-ce que je fais maintenant?


Je pense que pendant que nous irons à travers ces deux questions sur l'abondance, nous allons vraiment avoir des idées pour nous tous.


Donc, première question ...


Question : "Quand j’ai lu le mot abondance dans votre annonce, cela a frappé un de mes boutons tout de suite. Après avoir traité ce sujet sous la forme d'un manque d'argent et manque de passion pour exprimer de façon créative depuis des années, je me suis finalement décidée à lâcher l'ensemble du sujet, mais la vie quotidienne me tirait continuellement de nouveau à elle. Je me rends compte que l'abondance est en effet beaucoup plus que d'avoir simplement ou de manquer d'argent et que c'est notre perspective étroite ou large sur la vie et nous-mêmes. Néanmoins je ne suis pas en mesure d'apporter beaucoup de changement dans ma situation. Donc, permettre et accepter semblent être les meilleurs outils pour le moment, bien que beaucoup de pression de l'autre côté exhorte pour plus afin d'apporter une solution. "

 

Kuthumi : Il est si facile de transformer notre situation financière en un champ de bataille, c’est quelque chose que je ne comprenais pas spirituellement et le monde humain me le reflétait tellement pour que, en quelque sorte, les deux se réconcilient. Et pour vous ma chérie, vous êtes un être merveilleusement ouvert; vous êtes très ouverte énergétiquement. Et le flux est là, mais les perceptions mentales, sur la façon dont cela crée pour vous, sont réellement la façon dont vous tournez le robinet, sur ce que vous ouvrez énergiquement.

Ainsi, vous savez que vous ne pouvez pas changer les finances du jour au lendemain, mais pour beaucoup d'entre vous, vous êtes en attente que cette chose magique arrive comme de gagner à la loterie ou que cela change juste soudainement, pour se prouver que d'écouter cette émission de radio, et d’assister à tous ces ateliers que vous avez fait, cela a finalement payé. En attente de l'argent pour manifester soudainement dans le monde humain, pour prouver que ce que vous avez fait est réellement ce qui est en train de tuer le flux pour vous.


Oui, accepter et permettre ont été une clé merveilleuse, mais prenez un souffle avec moi maintenant. Il y a là en vous, une connaissance, que vous-même vous dites ne pas pouvoir avoir. Parce que chaque fois que cela commence à bouillonner, vous créez, en quelque sorte, quelque chose pour vous dire que c’est erroné, que vous n’avez  pas assez de connaissances et que votre mental donne des coups de pied avec le jugement et que votre savoir retourne dans son petit coin sombre.


Quand elle se lève (NDI : la connaissance) et qu’ensuite vous l'emballez loin, une partie de vous dit que vous ne méritez pas d'avoir une passion dans votre vie, que vous n’allez jamais y arriver. Il y a une petite partie de vous qui croit vraiment toujours cela : « Je ne vais jamais y arriver. » Et la vie vous montre cela. Elle dit: «Je vais te taquiner un peu pour te faire sentir que tu es bien et que tu fais bien, mais d'autre part je giflerai cela hors de ta main."


C’est comme lorsque vous achetez un beau cornet et que vous avez cette belle boule de crème glacée au sommet de celui-ci et que vous le tenez dans votre main et vous êtes tellement excité; c'est votre saveur préférée et vous l’amenez vers votre bouche et au moment où vous allez donner ce premier coup de langue, la crème glacée tombe du cône sur le sol.


Je veux que vous imaginiez une journée chaude, le camion de crème glacée vient enfin au coin de la rue et il joue son air. Il y a un grand panneau sur lequel est indiqué : «crème glacée gratuite». Alors, vous courez et aujourd'hui, vous allez avoir un double scoop (rires) parce que je vous sers. Je dis: «Venez à moi. Que voulez-vous parce qu’ici, ceci est votre création, cette camionnette. Je viens d'obtenir le plaisir de jouer avec vous. "


Et vous dites: « Je prendrai de la pistache et du chocolat. » 

(47 mn)
Et je vous la remets et vous la prenez tellement nerveusement dans votre main parce que vous pensez qu'elle va à nouveau tomber comme elle le fait toujours. Vous êtes tellement excitée, mais ça va tomber à nouveau. Vous savez qu'elle le fera.

Et je peux voir cela, dans votre visage et je dis: " «qu'est-ce qui ne va pas ?"
Et vous me dites: «chaque fois, je suis tellement excitée. C’est mon parfum préféré. J'ai attendu toute la journée pour avoir cette crème glacée, mais elle tombe toujours par terre ».
Et je me penche en avant et dis: "mais vous savez que si elle tombe par terre, je vais juste vous en donner d’avantage parce que c'est la camionnette de la crème glacée gratuite."


Et vous secouez votre tête et dites: "mais je ne veux pas la voir tomber. Je veux être en mesure de l'embrasser, je veux être en mesure d'y goûter: Je ne veux pas la gaspiller ".

 

Et alors, je dis: "Hé bien, pourquoi attendez-vous pour la goûter juste avec votre langue? Prenez-la avec votre main et poussez-la dans votre bouche "(rire) Parce que c’est quelque chose que vous n’avez jamais pensé à faire. Vous faites la même chose à chaque fois: vous prenez le cône dans votre main d'une manière tellement délicate, tellement nerveusement. Va-t-elle aller jusqu’à ma bouche cette fois? Vous ne pensez tout simplement pas à prendre cette maudite crème glacée sans le cône et de la manger juste avec votre main. Vous pouvez faire cela vous savez.


Voyez, votre histoire a créé en elle-même des règles sur comment créer vos finances et la façon dont vous interagissez avec l’abondance. C’est vraiment aussi simple que de la saisir avec la main et de la fourrer juste dans votre énergie et votre expérience.  Le modèle/schéma autour, chaque fois que l'abondance se présente, quand elle commence à s’écouler, quand elle commence à s'offrir à vous, cette petite partie de vous dit: «Je sais que tu ne vas pas être longtemps ici. J’ai presque trop peur d'interagir avec toi parce que toute la joie et l'excitation que je ressens pour toi finiront dans la poussière.

 

Mais pouvez-vous embrasser d’être responsable de votre vie telle qu'elle est en ce moment ... et cela viendra à ceci. Qui suis-je en ce moment? Je suis parfait et étonnant. Je suis le grand créateur sans limites. Le plus grandiose qui ait jamais vécu. Eh bien, vous obtenez alors de manger de la crème glacée comme vous le voulez- elle ne tombe pas sur le sol, vous arrivez à vous lécher les doigts. Et puis vous pouvez marcher jusqu'à ce fichu camion et en obtenir une seconde.

 

Il y a quelque chose au plus profond de tellement bon nombre d'entre vous qui ont cette croyance autour de la façon dont elle (NDI :l’abondance) était, comment elle est, et comment elle sera jamais. Mais c’est faux. Le passé n’est pas votre avenir. Et votre avenir n’est certainement pas votre présent. Dans ce moment, vous obtenez de décider, en tant que créateur que vous êtes. Dans ce moment.


Ce moment n’a pas de linéarité. Le passé, l'avenir: il n'y a pas de linéarité. Ceci est votre croyance et votre histoire. Et alors que vous avez une histoire et une croyance dans la façon dont votre expérience est linéaire, alors, c’est ainsi que votre abondance et le flux servent cela.

Je suis ce que je suis, le plus grandiose créateur de tous les temps.
Il n'y a pas plus grand créateur que Moi. Et ainsi vous êtes.

 

Prenez-le et léchez-vous les doigts.
Et si cela glisse, il y a toujours plus.


Voyez, c'est ce que beaucoup d'entre vous oublient, c'est la linéarité de l'argent aussi bien dans cette vie. Que se passera-t-il s'il s’épuise et qu’il n'y en ait plus? Alors, n'y a-t- il aucune confiance en ce qui est là?


Pourriez-vous avoir confiance, vous tous, je veux dire de vous laisser voir les choses en face: si vous êtes tous à mon écoute, vous avez accès à Internet et à un ordinateur. Vous n'êtes pas sans ressources. Il y a un certain flux là. Il y a un certain flux/écoulement qui est passé, qui se continue sur ...

 

Alors qu’en est-il en ce moment, nous prenons une grande respiration et nous disons: je veux plus. Parce que beaucoup d'entre vous aussi, comme ma chère amie de la crème glacée - c'est ce que vous avez oublié de demander aussi. C’est ce que vous avez oublié, que vous en êtes dignes.


Vous êtes digne de plus, vous avez droit à plus et vous savez qui décide comment obtenir plus? Vous. Pas moi, pas un aspect - vous avec votre âme. Il n'y a aucun aspect qui bloque votre abondance. Il n'y a que votre choix qui bloque votre flux, celui d'être une victime de vos aspects. (Rire)


Merci ma chère. Quelle belle question et je serai autour avec le camion de crème glacée chaque fois que vous voulez qu'il se tourne vers le haut.


Très bien. Une autre question qui, je pense va parler à beaucoup d'entre vous.

 

Question :"Assez. Assez de ceci, ma création de la limitation de l'abondance financière dans cette vie. De me retenir d'être un créateur de grande beauté et de richesse pour la plénitude de la vie maintenant. Pourquoi? Je reconnais/accepte totalement que j'ai créé cette création de manque et de limitation et maintenant je demande avec tout mon être: pourquoi je me tiens encore sur cette très ancienne croyance, l'histoire, l'aspect passé de la vie, les modèles/schémas, les craintes, etc.

 

Tout ce que j’ai mis en place, j’en ai fini. S'il te plaît donne-moi la compréhension quant à ce que j’ai mis en place, la façon, et comment est-ce que cela me sert encore d’être dans cette énergie. Pourquoi je ne me permets pas d'avoir ce que je veux et je sais que je mérite. Je choisis maintenant de voir la beauté de tout ce que je suis et de vivre outrageusement, main dans la main avec l'âme. S'il te plaît donne-me la clarté haut et fort, de ce qui agit toujours et crée à cet individu humain de telles difficultés pour recevoir l'abondance financière et être dans l'écoulement/le flux de la vie. »

Kuthumi : Merci beaucoup ma chère pour la passion et l'énergie absolue de cette question parce que je pense qu'elle parle à beaucoup de gens qui nous écoutent. Elle parle à beaucoup d'entre nous quand nous voulons vraiment, vraiment, changer et alors nous nous sentons comme si, il y avait quelque chose d’humain minuscule dans notre chemin.

 

Alors tout d'abord, pouvez-vous libérer ce bel humain minuscule de sa responsabilité dans la création de l'argent? Parce qu’il est descendu à: Je sais que je suis grand, je sais que je suis merveilleux, mais quelque part dans cet humain minuscule, il y a quelque chose qui m’arrête.

 

Donc, ahhh, (inhalation), c’est comme de prendre une grande respiration et puis de ne pas la laisser sortir. C’est au sujet du sentiment que vous êtes si grand et magnifique et puis tout d'un coup, vous revenez à ce petit corps minuscule, le vôtre. Respirez avec moi maintenant et nous allons libérer l'être humain. Disons même, libérer l'idée qu'il y a quelque chose qui arrête ce que vous faites.


Voyez, pour beaucoup d'entre vous, même l'histoire qu'il y a quelque chose qui m'arrête, mais je dois savoir ce qu'est cette chose: elle est tout ce que je dois savoir - l'histoire qui vous arrête. Pour beaucoup d'entre vous: oh, il y a un aspect à ce sujet, il y a quelque chose de toute évidence d'une vie passée, il y a juste quelque chose qu’humainement je ne fais pas bien – c’est tout simplement une histoire pour avoir une excuse pour votre manque et vos limitations.


Alors, prenez un souffle avec ceci ma chérie.


Parce que cette histoire en elle-même est devenue un modèle énergétique. Elle est devenue un modèle énergique et ... comment puis-je le dire? Il alimente constamment l'énergie du manque et de la conviction qu'il y a effectivement un manque dans votre vie. Puisque cela crée en soi une perspective au sujet de qui vous êtes en tant que créateur.


Prenez simplement une grande respiration avec cela.


C’est devenu un peu ésotérique, non? Cela l’a rendu également un peu mental parce que je pense que nous devons entrer dans cet espace mental avec vous afin que nous puissions en sortir. (Rire) Si vous pensez tellement à un sujet particulier, même lorsque vous pouvez être tellement passionnée au sujet de le changer, le fait même que vous pensiez constamment à ce sujet peut, en soi, renforcer ce schéma mental et donc l’énergétique qu'il soutient dans votre vie.


Voyez, c’est un peu une contradiction, n'est-ce pas? Nous disons souvent que la sensibilisation est la clé pour l’expansion de la conscience, donc oui, nous voulons nous rendre compte de ces choses dans notre vie. Mais d'autre part, nous pouvons aller trop loin là où nous sommes obsédés par elles. Nous avons cherché des réponses, nous les sentons comme étant la seule chose que nous devons vaincre. Oh, quelle merveilleuse façon de nous garder énergiquement occupés. Et voici ce que l'abondance est devenue pour vous ma chérie.


Vous connaissez tous les mots, vous connaissez toutes les accroches, vous savez comment respirer. Vous connaissez l'âme et le choix de vie. Donc, cette petite partie de vous, vous occupe à continuer à chercher parce que, qu’en serait-il si demain vous vous leviez et disiez: mon abondance n’est plus un problème. Et que vous veniez juste de cesser de parler d’elle et de penser à ce sujet?


Que se passerait-il si un jour - oh, vous pensez que vous pouvez le faire pendant une journée, où vous vous levez et vous dites: mon abondance n’est pas un problème. Et vous dites cela, avec le mental et respirez dans l'amour de l'âme. Et ce jour-là vous sortez et vous agissez comme s’il n'y avait pas de problème avec l'abondance. Cela ne signifie pas que vous devez sortir et dépenser beaucoup d'argent. Mais imaginez que vous ayez une journée où vous arrivez simplement à ne pas  penser à cela?


Voyez, il y a là une autre couche de ceci avec laquelle j'ai un peu de controverse. Pour beaucoup d'entre vous aussi, vous vous sentez ainsi jusqu'à ce que vous voyagiez en première classe, drapés de diamants et de vêtements haute couture parce que vous ne vous êtes pas prouvé à vous-même, spirituellement, que vous êtes abondants. Et oui, l'abondance est un peu plus que la survie, un peu plus que juste payer les factures et avoir assez à manger, mais pouvons-nous changer la perspective aussi? C’est juste la liberté d'explorer la vie comme une aventure plutôt qu'une corvée ou une tâche. Et oui, parfois cela implique la splendeur, mais vous savez quoi?

 

L'abondance peut également être la joie d'avoir une belle maison, même si elle est petite et simple et d'avoir un magnifique jardin où jouer. Aussi, je veux que vous alliez jeter également un regard sur l'histoire que vous avez achetée dans votre abondance qui réellement vous fait toujours croire que vous n'êtes pas abondante. C’est, en soi, l'alimentation de votre schéma mental qui vous maintient dans la spirale à être occupée et à y penser et juste à renforcer.


Merci ma chère.


J'ai quelques questions d'ordre général que je voudrais traiter maintenant afin que nous puissions faire une pause et arrêter de parler de l'abondance, tout comme je viens d’inviter ma chère amie à le faire. (Rire)


Nous aurons donc une petite pause, c'est notre temps de pratique. Nous tous, nous n’allons pas penser à ce sujet. Nous sommes tous dans l’abondance. Nous sommes tous bien avec cela. Il n'y a aucun problème avec elle.


Prenez une grande respiration dans l'amour de soi.

Et nous allons passer à quelques questions générales où nous ne parlerons pas d'abondance du tout.

 

Alors regardez maintenant: J'ai quelque chose pour laquelle beaucoup de gens écrivent à Marisa, ils me demandent tous. Et en fait, c’est :


Question : J’ai lu un de vos livres, je me suis senti très connecté à un personnage particulier, étais-je lui?

 

Khutumi : Et je suis un peu réticent à répondre oui ou non, parce que je ne veux pas valider ou infirmer quoi que ce soit de ce que tout le monde sent. Si quelqu'un sent avoir vraiment une connexion avec des personnages et sent qu’il était eux, alors oui, vous faisiez partie de leur expérience. Parce que nous savons que ces histoires ne sont pas linéaires, l'expérience est non linéaire. Il y a beaucoup de gens comme saint François et Yeshua qui étaient des êtres multi-âmes, beaucoup de personnes ont contribué à leur expérience. Donc, je ne dis jamais non.


Si vous lisez vraiment une histoire de la mine où vous sentez une connexion à un personnage, alors oui, c’était vous.  Parfois, cela peut être juste parce que vous vous rapportez à eux. Cela peut être parce qu'il y a un modèle/schéma dans leur vie qui est quelque chose que vous avez vécu aussi. Mais je tiens à laisser cela à votre discernement. Si vous sentez vraiment que c’était votre expérience, alors c’est ainsi.


Prenez une grande respiration avec cela.


Pour lire quelque chose et sentir de telles relations avec un personnage, de sentir une connaissance ou une mémoire d'une expérience: c’est votre beau discernement qui vous permettra de savoir si c’était vous ou non. Un autre petit exercice de confiance, n’est-ce pas?


Ne m'attendez pas pour vous dire oui ou non. Ne m'attendez pas pour confirmer ou valider ou infirmer ce que vous ressentez. Prenez une grande respiration et ce que vous sentez dans ce moment est votre vérité. Vous savez qu'il n'y a aucune vérité singulière et je ne voudrais pas être celui qui commence à décider si oui ou non: oui vous étiez, non vous n’étiez pas. Oui, c'est la véritable histoire: non, ce n'est pas.


Les gens aiment parfois m'écrire pour dire: Kuthumi, je pense que Marisa a la mauvaise histoire- non, elle ne l'a pas. Pourquoi supposez-vous qu'il n'y a là qu'une histoire et une seule expérience linéaire de toute une vie? Je sais que moi, et vous aussi êtes retournés, et avez rejoué certaines vies pour le faire avec une énergie différente, avec une perspective différente, avec un résultat différent. Nous revenons et rejouons des vies parce que, une fois nous les avons jouées comme victime et la fois prochaine nous les avons jouées en tant qu’agresseur.

 

Chaque expérience est unique dans son moment. Alors oui, si vous sentez une connexion profonde avec un personnage, c’était probablement vous. (Rire)

Une autre question…


Celle-ci est une question commune aussi, mais je voudrais vraiment entrer dedans ce soir, car elle entre dans certaines énergies très basiques que j'aime partager avec les gens.


Question : «Je serais ravi de canaliser. Pourriez-vous me donner quelques suggestions sur la façon de m’ouvrir à cela? "


Kuthumi : Vous savez pour canaliser, pour travailler avec l'énergie, même pour communier avec l'âme il y a deux choses que je recommande toujours. Et l’une c’est la confiance et l'autre la pratique. (Rire)


Donc faites confiance. Confiance. Et j’ai également ceci à prendre en compte, ce que je veux dire encore c’est : le discernement. La confiance absolue dans ce que vous ressentez et ce que vous entendez est la plus grande clé qui ouvre en vous.


Voyez, aussi longtemps que nous avons eu des canals et des médiums, et nous avons tous entendu dire que c'est un don de communiquer avec l'Esprit.  Oh s’il vous plaît ! Ce don visait simplement à nourrir les egos et à inciter des personnes à se sentir plus spéciales. Et pour faire sentir aux gens qu’ils ne pouvaient pas le faire parce qu'ils étaient tout simplement - je vais dire normaux. (Rire)


Alors pouvez-vous vous faire confiance à vous-même comme quoi vous pouvez réellement le faire?


Eh bien, vous pouvez le faire, vous avez juste commencé à réellement jouer avec elle ( la canalisation) pour commencer à la comprendre, pour commencer à avoir une familiarité avec elle. Parce que je dis toujours: c’est comme d’apprendre à jouer d’un instrument de musique.

 

Lorsque vous prenez une guitare, vous ne savez peut-être même pas où mettre la main. Vous devez être informés ou avoir à apprendre où mettre vos doigts, combien il est difficile d'appuyer sur vos doigts et de gratter les cordes. Vous devez observer vos mains et être très conscients à chaque instant de la façon dont vous le faites. Mais si vous observez un musicien qui a eu la passion et l'engagement après des mois ou des années, ils peuvent jouer avec, les yeux fermés. C’est juste un sentiment et un état d'être naturels.


Et il en est de même de communiquer avec l'Esprit, de communiquer avec l'âme, ou de canaliser quelqu'un d'autre. Après un certain temps, cela vous est/devient familier, vous avez confiance en ce que vous vous sentez, vous connaissez la différence: Marisa sait quand elle me parle ou quand elle parle à l'âme ou quand elle se nourrit de bêtises dues à un aspect. (Rires) Elle dit: la plupart du temps, elle sait.

J'ai eu beaucoup de plaisir avec Marisa lorsque nous avons commencé à écrire son petit livre "Vous n’avez pas de problèmes". Je lui ai dit : il suffit d'écrire, écrire, écrire, écrire. Et elle le faisait. Je la prenais au parc et nous écrivions là. Et parfois, nous écrivions sur l'ordinateur.


Et puis, quand elle a eu fini, j’ai dit : maintenant, nous allons y revenir et nous allons revoir ensemble. J’ai dit : Je veux que tu te sentes dans chaque page - qui a écrit cela? Et comme elle se sentait en elle, elle a estimé que l'une était son ego. D'autres fois, elle disait: bon sang, c’était juste un message de l'âme pour moi-même. Et je sais que cette page c’était toi, Kuthumi, voulant partager avec tout le monde dans le livre. Alors, elle a effectivement supprimé des pages sur ce premier petit livre jusqu'à obtenir que, ce qu'elle ressentait, c’était juste nos deux écritures à partager avec les autres.


Le discernement est l'un des plus grands cadeaux que nous puissions nous donner et il vient tout simplement du souffle. Parce que plus nous entrons dans cet espace du sentiment, plus nous entrons dans l'essence de qui nous sommes, alors plus nous savons ce qui n'est pas de nous, ce qui n'est pas de notre connexion d'âme. Et c'est merveilleux parce que vous arrivez à parler à des gars fous comme moi dans les autres royaumes. Vous arrivez à vous sentir dans votre espace énergétique et vous arrivez à savoir quand vous êtes hors de cet espace et de respirer et d’y revenir.


Mais j'ai toujours dit à Marisa: parle à toi-même d'abord. Parlez-en à l’âme en premier lieu et avant tout. Et elle a passé quelques mois à jouer avec celle-ci avant que j’entre réellement pour parler avec elle, parce que si j'étais entré plus tôt, elle n'aurait pas su que c’était vraiment moi. Et ensuite nous avons joué avec le discernement encore plus. Il est bon de savoir si c’est un aspect qui joue avec vous ou si c’est quelqu'un de grand comme moi - juste pour votre clarté, même votre santé mentale. Mais c’est une chose merveilleuse de jouer avec et j’espère vraiment que vous jouez avec lui. 

Je vous remercie pour cette question.


Alors, la dernière question que nous avons ...


Question :"Pourriez-vous, s'il vous plaît, parler de l'intégration des aspects au cours de notre temps de rêve? J'ai eu quelques expériences plutôt intenses ces derniers temps, dans le passé, je les aurais tout simplement écartées comme un cauchemar ".

 


Kuthumi : Vous faites tous tellement de travail dans votre état de rêve, dans votre état de sommeil, parce que finalement votre mental est au repos. Ainsi, l'Esprit fait beaucoup de travail de rangement sur ce que vous pourriez avoir fait au cours de la journée.


C’est également un moment où vous pouvez faire beaucoup de ... Je vais dire de travail à thème. Donc, si vous avez des moments où vous vous dites : je suis réveillé et je me sens vraiment plus fatigué que lorsque je suis allé dormir, maintenant cela peut-être parce que l’alimentation est vraiment merdique et que vous avez besoin d'un peu d'équilibre avec votre façon de vous nourrir. (Rire)


Mais énergétiquement, c’est parce qu’il se passe quelque chose d’assez profond qui ne peut pas être fait sur le plan mental, qui ne peut pas être fait au niveau conscient, donc l'Esprit attend jusqu'à ce que vous soyez endormis pour s’amuser à jouer avec cela.

Et oui, il va jouer avec cela dans les rêves. Et si certains d'entre vous ont la mémoire consciente de se réveiller, une histoire qui est entrée à l'intérieur de votre rêve, regardez vraiment ce qu’était cette histoire, comment elle vous concerne dans la vie normale, parce que le thème de ce rêve est l’aspect qui est réellement entré dans l’équilibre.

 

 

Vous ne devez pas l'analyser. C’est juste une chose amusante de le réaliser. Alors oui, vous avez ce moment assez intense: qui peut souvent être comme un aspect plus sombre qui est venu à l'équilibre. Cela peut aussi être un aspect très ancien auquel vous avez énergétiquement résisté pendant un certain temps. De sorte, que le sentiment que celui-ci était intense a plus à voir avec le fait que c’était un ancien et que là, il y a eu un peu de résistance consciemment – ou devrais-je dire inconsciemment, mais parce que vous avez pris un tel engagement passionné avec votre âme, l'intégration est très intelligente, et elle a dit: nous allons simplement faire celui-là pendant qu'elle est endormie. (Rire) Oui, elle va encore le sentir parce que c’en était un grand (plus de rires), mais nous allons le faire pendant qu'elle dort, parce que nous n'avons pas besoin de l'emmener à travers l'histoire.

 

Nous n'avons pas besoin de la prendre dans toute cette substance dans laquelle elle joue normalement dans les heures de veille: nous ferons en sorte qu'elle le sente énergétiquement parce qu'elle veut savoir ce qui s'est passé.

 

Voilà donc la chose aussi. Si vous ne profitez pas de façon particulière que cela se passe comme ça, vous pouvez juste dire à l'âme: Tu sais quoi? Je vais bien. Tu n’as pas besoin de me le faire savoir énergétiquement. Que dirais-tu de : tu viens à le faire et je fais juste totalement confiance que cela a été fait et bien fait. Et je pense que c'est vraiment une merveilleuse chose que nous pouvons tous dire à l'âme en ce moment.

 

Voulez-vous qu’un aspect rentre à la maison? Comment voulez-vous qu'il revienne à la maison? Bien sûr, parfois je vais avoir un peu de résistance, mais cette résistance ne doit pas être énorme parce que Je Suis, je respire avec tant d'amour de soi que mes aspects savent qu'ils sont en sécurité. Et nous pouvons tout à fait le faire.

Merci beaucoup.


Nous avons une telle abondance d'aspects, n’est-ce pas? Voilà une autre raison pour laquelle nous avons peur de l'abondance. (Rires) Et si je suis abondant, ensuite tous mes aspects décident qu'ils veulent jouer avec cela.


Alors, une respiration très profonde.


Revenons maintenant, à notre énergie de l'abondance. Nous avons eu une petite pause. C'était bon, n'est-ce pas? Cela nous a sorti de cet espace.


Nous avons parlé de quelques autres choses, mais nous allons tout simplement revenir à la belle énergie des créateurs que nous sommes. Revenez à cette essence, la vôtre: cette créativité sans limites, et non linéaire dont vous faites tous partie.


Mon abondance n'a aucune histoire.


En fait, la seule histoire que je donnerais à mon abondance est qu'elle est ici pour me servir dans mon expérience de joie et d'émerveillement. C’est tout ce que l'abondance a à faire dans ma vie. Je n'ai aucune histoire sur la façon, à quoi elle va ressembler, comment elle va me servir, autre que de soutenir mon choix d'expérience en ce moment.


Je peux demander plus.


Je peux appeler le camion de crème glacée chaque fois que j’en veux et le bon parfum, et le bon service seront là. Et même si ce n’est pas le jour de la crème glacée gratuite, je vais simplement avoir les bonnes pièces de monnaie dans mon porte-monnaie pour payer cela. Je peux la saisir avec les deux mains. Ma vieille histoire n’est plus mon modèle/schéma parce que je suis libre de créer comme je choisis et mon abondance entre en conformité avec cela.

 

Merci beaucoup à tous pour la façon dont vous étiez prêts à jouer aujourd'hui. Prenez cette énergie et la passion, et cet engagement de changer et versez cela simplement pour vous aimer vous-même et déclarer: je veux plus.


Je suis ce que je suis ici, maintenant.  Ainsi, dans l'amour avec moi-même.
Je suis le plus grandiose créateur que l'existence ait jamais connu.

Et tout ce qui me dit le contraire est juste une histoire dans laquelle je suis tombé. Je peux faire confiance à chaque instant de mon expérience parce que je suis né d'un amour infini/sans limites qui veut juste que je prospère et m'épanouisse. Et c’est en soi l'essence même de l'abondance.

Namaste.

 

 

Interprété par Feolla   http://quatorze.blog4ever.com

 

×